Livraison du DPIX au CNES, les yeux de la caméra ECLAIRs

Le plan de détection DPIX a été livré au CNES par l’IRAP, après plusieurs années de développement qui ont vu se succéder les étapes de réalisations complexes et les tests, pour aboutir à un système parfaitement opérationnel.

Avec ses 6400 détecteurs de rayons X et gamma, qui constituent autant d’yeux pour la caméra ECLAIRs (cf. figure), il apportera à celle-ci une sensibilité inégalée aux brefs « sursauts gamma » produits par l’explosion d’étoiles massives en fin de vie, qui donnent naissance aux mystérieux trous noirs. ECLAIRs pourra ainsi assurer son rôle de « vigie » pour le satellite SVOM1, qui s’orientera automatiquement dans la direction indiquée par ECLAIRs pour étudier, avec ses autres instruments, ces phénomènes énergétiques qui intriguent tant les astrophysiciens.

La livraison du DPIX représente une avancée cruciale dans la construction de l’instrument ECLAIRs, qui va se poursuivre dans les mois à venir avec l’intégration des autres sous-systèmes que sont la structure mécanique, le masque codé qui projette son ombre sur le DPIX et le calculateur embarqué qui permettra l’analyse des signaux reçus par les 6400 détecteurs pour y déceler l’arrivée d’un sursaut gamma et le localiser.

1 http://naruto.hosting-cea.net/

Le plan de détection DPIX conçu par l’équipe

Ressources complémentaires

Contact IRAP

  • Jean-Luc Atteia, Jean-Luc.Atteia@irap.omp.eu
  • Carine Amoros, Carine.Amoros@irap.omp.eu
  • Roger Pons, Roger.Pons@irap.omp.eu

Plus d'actualités

Le rayonnement des étoiles massives sculpte les systèmes planétaires

Comment se forme un système planétaire tel que le système solaire ? Pour le comprendre, des scientifiques du CNRS au sein d’une équipe de recherche internationale1 ont étudié une pouponnière d’étoiles, […]

Service Web CDPP 3DView pour les observations de rayons X synthétiques SMILE SXI

La mission SMILE (Solar Wind Magnetosphere Ionosphere Link Explorer) est une mission conjointe de l’Agence spatiale européenne (ESA) et de l’Académie des sciences chinoise (CAS). SMILE étudiera la réponse dynamique […]

Le télescope James Webb assiste en direct à la destruction d’un océan terrestre tous les mois

Une équipe internationale impliquant pour la partie française des scientifiques (1) de l’Université Paris-Saclay, de l’université Toulouse III – Paul Sabatier, du laboratoire commun INCLASS (IAS/ACRI-ST), de l’Observatoire de Paris-PSL, […]

Rechercher