COSI, le futur télescope gamma spatial sélectionné par la NASA

Dans le cadre de son programme « Explorers », le 18 octobre 2021 la NASA a sélectionné COSI (Compton Spectrometer & Imager) comme futur télescope spatial, avec un lancement prévu en 2025.

COSI est un télescope Compton destiné à observer le ciel dans la gamme des photons gamma, entre 200 keV et 10 MeV. Les objectifs scientifiques de COSI se situent dans les domaines de l’astrophysique nucléaire et des phénomènes de hautes énergies. Ils consistent à étudier : l’origine des positrons (antiparticules des électrons) qui s’annihilent dans notre Galaxie, la nucléosynthèse des étoiles au cours et à la fin de leur vie et la physique des objets compacts.

Ce projet, porté par le Space Science Lab (SSL, Université de Californie Berkeley, USA), sera équipé de 16 détecteurs en germanium avec des capacités de localisation spatiale des dépôts en énergie des photons pour réaliser des spectres, des images et mesurer la polarisation des sources astrophysiques.

L’IRAP qui collabore sur ce projet depuis le début des années 2000 avec le soutien du CNES, participera à l’analyse scientifique et à la réalisation du système d’anticoïncidence de l’instrument COSI.

Ressources complémentaires

Contact IRAP

  • Pierre Jean, pierre.jean@irap.omp.eu

Plus d'actualités

Le rayonnement des étoiles massives sculpte les systèmes planétaires

Comment se forme un système planétaire tel que le système solaire ? Pour le comprendre, des scientifiques du CNRS au sein d’une équipe de recherche internationale1 ont étudié une pouponnière d’étoiles, […]

Service Web CDPP 3DView pour les observations de rayons X synthétiques SMILE SXI

La mission SMILE (Solar Wind Magnetosphere Ionosphere Link Explorer) est une mission conjointe de l’Agence spatiale européenne (ESA) et de l’Académie des sciences chinoise (CAS). SMILE étudiera la réponse dynamique […]

Le télescope James Webb assiste en direct à la destruction d’un océan terrestre tous les mois

Une équipe internationale impliquant pour la partie française des scientifiques (1) de l’Université Paris-Saclay, de l’université Toulouse III – Paul Sabatier, du laboratoire commun INCLASS (IAS/ACRI-ST), de l’Observatoire de Paris-PSL, […]

Rechercher