Premiers spectres d’électrons dans le vent solaire pour MEA sur BepiColombo !

La seconde phase de la recette en vol (« commissioning ») des analyseurs d’électrons MEA sur la sonde BepiColombo/Mio s’est parfaitement déroulée. Les deux instruments ont été allumés lundi 01 et mardi 02 juillet tour à tour pendant 10 heures sous la surveillance attentive des chercheurs et ingénieurs de l’IRAP présents au centre des opérations de l’Agence Spatiale Européenne à Darmstadt en Allemagne. La mission BepiColombo se trouvait alors à une distance de plus de 28 millions de km de la Terre.

Les deux analyseurs MEA1 et MEA2 ont répondu parfaitement à nos commandes jusqu’au point de fonctionnement à 2750 Volts pour les détecteurs MCPs et les premiers spectres d’électrons dans le vent solaire ont été obtenus malgré le fait que Mio soit derrière un bouclier thermique.

Ces premières données scientifiques et la validation de l’excellent fonctionnement de nos détecteurs ouvrent la voie à une exploitation future prometteuse autour de Mercure fin 2025, ainsi que lors des survols de la Terre, Vénus et Mercure durant la phase de croisière.
L’équipe MEA se fait la joie de partager ces premiers succès et ces premières données, à la grande satisfaction également de nos collègues japonais !

Contact IRAP

  • Nicolas André, nicolas.andre@irap.omp.eu
  • Emmanuel Penou, Alain Barthe, Henry-Claude Séran, Mathieu Petiot

Plus d'actualités

Actualités

Moisson de résultats scientifiques pour la mission Solar Orbiter

Pour une mission qui vient tout juste d’entrer dans sa phase scientifique principale, Solar Orbiter a déjà produit beaucoup de résultats remarquables. Paru le 14 décembre 2021, un numéro spécial […]

20.01.2022

Actualités

Feu vert pour les derniers développements de la mission PLATO

La mission PLATO de l’ESA a reçu le feu vert pour poursuivre son développement après la revue critique conclue avec succès le 11 janvier 2022. PLATO, ou PLAnetary Transits and […]

14.01.2022

Actualités

L’INSU a un nouveau DAS Astronomie-Astrophysique

Depuis le 1 janvier 2022, Martin Giard succède à Guy Perrin en tant que directeur adjoint scientifique (DAS) pour le domaine Astronomie – Astrophysique (AA) à l’INSU. Directeur de recherche […]

03.01.2022

Rechercher