Le rover Mars 2020 se dote d’un super instrument

Les ingénieurs du Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena, Californie, ont installé, sur le rover Mars 2020, le SuperCam Mast Unit fourni par l’IRAP. La caméra, le laser et les spectromètres de l’instrument permettent d’identifier la composition chimique et minérale de cibles aussi petites qu’une mine de crayon distante de plus de 6 mètres.

Sur cette image prise le 25 juin 2019, des ingénieurs installent l’instrument SuperCam sur le rover de Mars 2020. Cette image a été prise dans le hall d’assemblage d’engins spatiaux du Jet Propulsion Laboratory de la NASA, à Pasadena, en Californie. Crédit : NASA/JPL-Caltech

SuperCam est une version nouvelle génération de l’instrument ChemCam installé sur le rover Mars Curiosity de la NASA. Il a été développé conjointement aux États-Unis, en France et en Espagne. Après que la France ait livré la dernière pièce de matériel de vol, l’instrument a été entièrement intégré sur le rover Mars 2020 le 25 juin 2019, dans la salle blanche High Bay 1 du Spacecraft Assembly Facility du JPL.

« SuperCam est né d’une idée audacieuse et ambitieuse, qui s’est progressivement changée en un véritable instrument », a déclaré Sylvestre Maurice, chercheur principal adjoint de SuperCam à l’Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie de Toulouse, en France. « Bien qu’il reste encore un long chemin à parcourir – jusqu’à Mars – c’est un grand jour non seulement pour SuperCam, mais aussi pour le formidable consortium qui l’a réalisé. »

Les scientifiques de Mars 2020 utiliseront SuperCam pour examiner les roches et le sol martiens, à la recherche de composés organiques qui pourraient être liés à la vie passée sur Mars.

« Le laser de SuperCam permet aux scientifiques d’analyser la composition chimique de ses cibles « , explique Soren Madsen, directeur du développement de la charge utile au JPL. « Il permet au rover Mars 2020 de réaliser ses expériences à distance. »

Le système de stockage d’échantillons de Mars 2020, composé 17 moteurs distincts, sera également installé au cours des prochaines semaines et recueillera des échantillons de roche et de sol martiens qui seront laissés à la surface de Mars en vue d’une future mission de retour sur Terre.

Mars 2020 sera lancé de la base aérienne de Cape Canaveral en Floride en juillet 2020. Il atterrira au cratère Jezero le 18 février 2021.

La NASA utilisera Mars 2020 et d’autres missions, y compris sur la Lune, pour préparer l’exploration humaine de la planète rouge. L’agence prévoit d’établir une présence humaine soutenue en surface et en orbite autour de la Lune d’ici 2028 grâce au programme d’exploration lunaire Artemis de la NASA.

SuperCam est dirigé par le Los Alamos National Laboratory au Nouveau-Mexique, où l’unité principal de l’instrument a été développée. Cette partie de l’instrument a été installée dans le corps du rover au mois de mai et comprend plusieurs spectromètres, une électronique de commande et un logiciel. L’unité de mât a été construite grâce aux contributions de nombreux laboratoires académiques en France, dirigés par le Centre National d’Études Spatiales. Il se compose d’un laser haute puissance, d’un télescope, d’une caméra, d’un spectromètre infrarouge et d’un microphone. Les cibles d’étalonnage sur le pont du rover sont fournies par l’Université espagnole de Valladolid.

Le JPL construit et gérera les opérations du rover Mars 2020 pour la Direction des missions scientifiques de la NASA au siège social de l’agence à Washington.

Contact IRAP

  • Sylvestre Maurice, sylvestre.maurice@irap.omp.eu

Plus d'actualités

Actualités

Moisson de résultats scientifiques pour la mission Solar Orbiter

Pour une mission qui vient tout juste d’entrer dans sa phase scientifique principale, Solar Orbiter a déjà produit beaucoup de résultats remarquables. Paru le 14 décembre 2021, un numéro spécial […]

20.01.2022

Actualités

Feu vert pour les derniers développements de la mission PLATO

La mission PLATO de l’ESA a reçu le feu vert pour poursuivre son développement après la revue critique conclue avec succès le 11 janvier 2022. PLATO, ou PLAnetary Transits and […]

14.01.2022

Actualités

L’INSU a un nouveau DAS Astronomie-Astrophysique

Depuis le 1 janvier 2022, Martin Giard succède à Guy Perrin en tant que directeur adjoint scientifique (DAS) pour le domaine Astronomie – Astrophysique (AA) à l’INSU. Directeur de recherche […]

03.01.2022

Rechercher