Une MUSE pour le Très Grand Télescope de l’ESO

Une MUSE pour le Très Grand Télescope de l'ESO

Un instrument de nouvelle génération, doté de performances uniques et destiné à équiper le Très Grand Télescope (VLT) de l’ESO, a été achevé et a reçu la validation l’autorisant à être acheminé au Chili. MUSE (explorateur doté de plusieurs unités spectrographiques) est le fruit de dix années de conception et de développement supervisés par le Centre de Recherche Astrophysique de Lyon, France.

Les 6 et 7 septembre 2013, l’Observatoire de Lyon a offert au grand public, aux médias ainsi qu’à la communauté scientifique, deux journées de présentation et de visites guidées de l’instrument, ainsi que des discussions permettant de comprendre la portée scientifique du projet. Etaient présents la Ministre française de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, ainsi que le Directeur Général de l’ESO, Tim de Zeeuw.

Dans les semaines qui viennent, MUSE sera démantelé et acheminé par bateau à son nouveau point d’ancrage, l’Observatoire de Paranal au Chili.

MUSE est un instrument doté de 24 spectrographes de champ intégral qui peuvent être utilisés pour acquérir, simultanément, des images et des spectres de régions étendues du ciel. Il sera capable de déterminer différents paramètres caractéristiques des objets présents dans son champ de vision, au premier rang desquels leurs vitesses. Etudier les mouvements de matière et les propriétés chimiques des galaxies environnantes, observer les premiers instants de l’Univers, notamment cette époque à laquelle la matière s’est constituée en étoiles et en galaxies, constituent les principaux objectifs scientifiques de MUSE. Plus généralement, cet instrument permettra de scruter différentes échelles de l’Univers, depuis le Système Solaire jusqu’à l’Univers lointain.

Vidéo

Contact IRAP

Thierry Contini, thierry.contini@irap.omp.eu

Auteur : ESO

Date : 12/09/20132013/09/12

Plus d'actualités

Actualités

Néo-Narval, un nouvel instrument au sommet du Pic du Midi

Les exoplanètes ont le vent en poupe ! En témoigne le prix Nobel de physique 2019 attribué aux suisses Michel Mayor et Didier Queloz pour leur découverte de la première […]

13.10.2020

Actualités

Les astronomes agissent pour sensibiliser au changement climatique

Le journal Nature Astronomy a publié le jeudi 10 septembre 2020 une série d’articles écrits par des astronomes sur les relations entre la recherche en astronomie et la crise climatique. […]

07.10.2020

Actualités

Livraison du DPIX au CNES, les yeux de la caméra ECLAIRs

Le plan de détection DPIX a été livré au CNES par l’IRAP, après plusieurs années de développement qui ont vu se succéder les étapes de réalisations complexes et les tests, […]

24.09.2020

Rechercher