Le catalogue 3XMM : l’observatoire de l’Agence Spatiale Européenne XMM-Newton nous offre une vision inégalée du ciel en rayons X

Le catalogue 3XMM : l'observatoire de l'Agence Spatiale Européenne XMM-Newton nous offre une vision inégalée du ciel en rayons X

La dernière version du catalogue de sources astrophysiques de l’observatoire européen XMM-Newton nous donne une vue inégalée du ciel en rayons X et nous permettra d’explorer l’Univers extrême. Cette troisième version du catalogue de sources d’XMM-Newton (3XMM-DR4) contient plus de 500 000 sources avec une qualité largement supérieure aux précédentes versions. En effet, l’amélioration du traitement de données a permis une identification des sources plus fiables et une détection des sources X plus faibles qu’auparavant.

Ce catalogue est une base de données exceptionnelle qui peut être utilisée pour construire de grands relevés d’objets bien définis comme les noyaux actifs de galaxies (qui sont dominants dans le catalogue), les amas de galaxies, les binaires compactes et les étoiles actives. Ce catalogue comprend aussi des objets plus rares et les plus extrêmes comme les dislocation d’étoile autour d’un trou noir – i.e. lorsqu’un trou noir avale une étoile, produisant ainsi une très grande quantité de rayons X.

« Le catalogue offrira beaucoup d’opportunités pour faire de nouvelles découvertes ainsi que des études détaillées des grands relevés » a déclaré le Professeur Mike Watson de l’Université de Leicester, Angleterre, qui mène le consortium XMM-Newton Surey Science Centre (SSC) qui a produit le catalogue.

actu_3xmm

Image ci-dessus : Densité d’objets recensés au sein de la troisième édition du catalogue de Sources XMM-Newton Serendipitous (3XMM-DR4) en coordonnées galactiques. Credit: ESA/XMM-Newton/EPIC/M. Watson (University of Leicester)

« XMM-Newton est l’un des meilleurs observatoires X actuellement disponsibles à même de réaliser ce type de survey qui nous permet de découvrir de nouveaux objets et ensuite d’analyser leurs propriétés.« 

Les sources présentes dans le catalogue 3XMM sont identifiées en utilisant les caméras EPIC à bord d’XMM-Newton. Dans chacune des 600 à 700 observations réalisées chaque année, environ 70 sources supplémentaires sont détectées en moyenne en dehors de la cible principale visée. Les observations utilisées dans le catalogue ont été réalisées entre février 2000 et décembre 2012. Le catalogue compte un total de 531261 sources X, donc 372 728 sources uniques.

« Le troisième catalogue de sources d’XMM-Newton montre une grande valeur ajoutée par rapport à chaque observation« , a dit le Professeur Watson. « J’aimerais féliciter toute l’équipe pour leurs contributions à la création de ce catalogue« .

Natalie Webb de l’Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie, Toulouse, France, qui reprend la responsabilité de co-ordinateur du projet jusque là mené par Dr. Simon Rosen (Leicester), s’est enthousiasmée, « Les versions précédentes du catalogue ont révélé plusieurs résultats inattendus et très intéressants. Avec environ 50% de données disponibles en plus dans ce catalogue, nous nous attendons à trouver beaucoup d’autres résultats fascinants. Je suis très contente que le SSC continue de jouer un rôle important dans la création des catalogues qui sont une vitrine importante pour la science qui peut être faite avec le satellite européen XMM-Newton« .

actu_3xmm_2

Figure ci-dessus : Interface Web d’accès au XMM-Newton Science Archive. Credits : ESA

Avec la publication de 3XMM, une nouvelle version de l’XMM-Newton Science Archive (XSA) va également être mise à disposition des astronomes; ce qui donnera un accès inégalé au catalogue. En plus de la nouvelle interface web du XSA, les changements apportés vont permettre un accès plus facile et plus rapide aux données.

La prise en compte des retours d’expérience des astronomes utilisant les données via le système d’archivage d’XMM-Newton a permis à la responsable de l’archivage des données d’XMM-Newton, Dr. Nora Loiseau, de proposer un nouveau système encore plus performant. Ce nouveau système est beaucoup plus rapide, grâce à l’utilisation de nouveaux algorithmes d’indexation et de recherche des données. Les recherches sont en moyenne 20 fois plus rapides qu’auparavant. Ce nouveau système va également permettre aux astronomes de faire des recherches complexes et jusque là inédites, puisqu’elles n’étaient pas possibles avec le système précédent.

Le catalogue 3XMM-DR4 est la sixième version publiée du catalogue de sources X produit par le consortium du XMM-Newton Survey Science Centre.

Le XMM-Newton Survey Science Centre, mené par le Professeur Mike Watson à l’Université de Leicester, Angleterre, est un consortium regroupant les instituts européens suivants :

  • University of Leicester, Angleterre
  • Mullard Space Science Laboratory, University College London, Angleterre
  • Institute of Astronomy, Cambridge, Angleterre
  • Max-Planck Institut für extraterrestrische Physik, Garching, Allemagne
  • Astrophysikalisches Institut, Potsdam, Allemagne
  • Service d’Astrophysique, CEA/DSM/Dapnia, Saclay, France
  • Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie, Toulouse, France
  • Observatoire Astronomique de Strasbourg, France
  • Instituto de Fisica de Cantabria, Santander, Espagne
  • Osservatorio Astronomico di Brera, Milan, Italie

Contacts :

  • Professeur Mike Watson, responsable du XMM-Newton Survey Science Centre, Department of Physics & Astronomy, University of Leicester, Angleterre
  • Nora Loiseau, XMM-Newton Archive Scientist, Directorate of Science and Robotic Exploration, European Space Agency
  • Contact IRAP : Natalie Webb, co-ordinateur du projet, natalie.webb@irap.omp.eu

Liens supplémentaires :

Pour en savoir plus sur le nouveau catalogue d’XMM-Newton 3XMM-DR4 :

Auteur : ESA

Date : 23/07/20132013/07/23

Plus d'actualités

Actualités

Néo-Narval, un nouvel instrument au sommet du Pic du Midi

Les exoplanètes ont le vent en poupe ! En témoigne le prix Nobel de physique 2019 attribué aux suisses Michel Mayor et Didier Queloz pour leur découverte de la première […]

13.10.2020

Actualités

Les astronomes agissent pour sensibiliser au changement climatique

Le journal Nature Astronomy a publié le jeudi 10 septembre 2020 une série d’articles écrits par des astronomes sur les relations entre la recherche en astronomie et la crise climatique. […]

07.10.2020

Actualités

Livraison du DPIX au CNES, les yeux de la caméra ECLAIRs

Le plan de détection DPIX a été livré au CNES par l’IRAP, après plusieurs années de développement qui ont vu se succéder les étapes de réalisations complexes et les tests, […]

24.09.2020

Rechercher