Le télescope TAROT découvre une supernova

Le télescope TAROT découvre une supernova

Les supernovae sont des étoiles qui explosent en émettant une grande quantité d’énergie dans l’espace. La lumière émise est tellement intense que l’on peut les voir jusqu’à de très grandes distances qui permettent de sonder les modèles cosmologiques de l’Univers. On distingue deux grands types de supernovae, les types Ia et les types II. Seules les supernovae de type Ia sont utilisées pour contraindre les modèles cosmologiques. L’amélioration des connaissances sur les supernovae est donc importante.

   

Illustration: vue d »artiste du télescope Tarot

   

Le télescope TAROT situé à La Silla (Chili), piloté par des astronomes de l’IRAP, a découvert une supernova dans la nuit du 23 au 24 juin 2012 dans la galaxie ESO 139-G28 située à 256 millions d’années lumière. Les astronomes du Las Campanas Observatory au Chili ont pointé la supernova et ont obtenu un spectre avec le télescope Magellan de 6m50. Ils ont trouvé que la supernova est de type Ia.

   

Ce résultat a été enregistré par l’Union Astronomique Internationale qui a donné l’identifiant SN 2012db a cette supernova.

   

Le télescope TAROT est normalement destiné à observer l’émission optique d’explosions d’étoiles (sursauts gamma) mais il est aussi utilisé pour diverses autres études astrophysiques. Il a été construit en 2006 par une équipe d’astronomes de l’IRAP. Un second exemplaire a été installé au plateau du Calern en France.

   

 

   
   

Description technique de la photo: la technique de découverte des supernovae consiste à comparer l’image d’une galaxie obtenue la nuit précédente avec l’image obtenue plusieurs nuit au paravant. A gauche, l’image de la découverte avec un rond rouge qui entoure la supernova 2012db. A droite, l’image de référence prise plusieurs jours avant.

KLOTZ Alain

Date : 12/07/20122012/07/12

Plus d'actualités

Le rayonnement des étoiles massives sculpte les systèmes planétaires

Comment se forme un système planétaire tel que le système solaire ? Pour le comprendre, des scientifiques du CNRS au sein d’une équipe de recherche internationale1 ont étudié une pouponnière d’étoiles, […]

Service Web CDPP 3DView pour les observations de rayons X synthétiques SMILE SXI

La mission SMILE (Solar Wind Magnetosphere Ionosphere Link Explorer) est une mission conjointe de l’Agence spatiale européenne (ESA) et de l’Académie des sciences chinoise (CAS). SMILE étudiera la réponse dynamique […]

Le télescope James Webb assiste en direct à la destruction d’un océan terrestre tous les mois

Une équipe internationale impliquant pour la partie française des scientifiques (1) de l’Université Paris-Saclay, de l’université Toulouse III – Paul Sabatier, du laboratoire commun INCLASS (IAS/ACRI-ST), de l’Observatoire de Paris-PSL, […]

Rechercher