Observations

EUCLID

Euclid

EUCLID - Vue d'artiste

Euclid est un télescope spatial qui effectuera un relevé en imagerie et en spectroscopie d’une large fraction du ciel. L’image des galaxies distantes est déformée par effet de lentille gravitationnelle dû à la courbure des rayons lumineux traversant des milieux denses, un effet maintenant bien connu et prévu par la relativité générale. La spectroscopie donnera accès à la distribution spatiale des galaxies et l’ensemble de ces données permettra de reconstruire la carte de la distribution de matière noire dans l’univers, alors qu’aujourd’hui l’essentiel de cette matière ne peut être sondée. De plus les données recueillies par EUCLID permettront non seulement de sonder la distribution de matière noire aujourd’hui mais aussi son histoire sur les dix derniers milliards d’années. Il sera alors possible de reconstruire l’évolution de l’univers et donc en particulier de mieux cerner les caractéristiques de l’énergie noire, la source mystérieuse qui provoque l’accélération de l’expansion de l’univers. Cette énergie noire dont la découverte a valu à ses auteurs le prix Nobel de physique en 2011, est l’un des plus grands mystères de la physique du XXIème siècle : la gravitation à l’échelle de l’univers est répulsive !

Objectif de la mission : Mesurer et caractériser les propriétés de la matière noire et de l’énergie noire qui composent 95% de notre Univers

EUCLID opérera dans les domaines optiques et infrarouge, collectera des informations inaccessibles depuis le sol et qui intéressent une large communauté d’astrophysiciens au delà du cercle des cosmologistes : études des exoplanètes, des populations d’étoiles, des galaxies et des quasars.

Le télescope muni de ses instruments sera lancé en 2020 et opérera pendant six ans. La préparation des méthodes d’analyse et de traitement des données, une tâche particulièrement lourde et complexe, est déjà en cours au sein du segment sol scientifique. L’IRAP contribue activement à ce volet.

L’agence spatiale européenne, l’ESA, est en charge de ce projet fruit d’une collaboration qui regroupe un millier de scientifiques, un record dans le domaine spatial européen.

Site web dédié : http://www.euclid-ec.org/

Ressources Complémentaires :

Afficher le pied de page