Le satellite Integral révèle la création de nouveaux éléments lors de l’explosion d’une étoile

Le satellite Integral révèle la création de nouveaux éléments lors de l'explosion d'une étoile

Une équipe de chercheurs, incluants des membres de l’IRAP, a découvert l’émission gamma en provenance de la supernova de type Ia SN2014J (distance ~3.5 Mpc) en analysant les observations réalisées par le spectromètre SPI de l’observatoire spatial INTEGRAL (International Gamma-Ray Laboratory).

Les chercheurs ont observé une raie gamma nucléaire à 847 keV qui est la signature de la décroissance radioactive de noyaux de 56Co dont la demi-vie est de 77 jours. Cette observation est la preuve directe de la production par nucléosynthèse d’une importante quantité de 56Co lors de l’explosion de l’étoile. Les noyaux de 56Co décroissent en noyaux de fer et selon les modèles de nucléosynthèse, les explosions de supernovae sont la source principale du fer dans l’Univers. Les observations réalisées par INTEGRAL viennent de confirmer cette hypothèse. Les analyses détaillées de ces données sont encore en cours.

INTEGRAL va continuer à observer la supernova SN 2014J durant encore au moins 5 semaines.

actu-integral

La supernova SN2014J dans M42

Ressources complémentaires :

Contacts IRAP :

  • Pierre Jean, pierre.jean@irap.omp.eu
  • Jurgen Knödlseder, jurgen.knodlseder@irap.omp.eu

Auteurs : Pierre Jean et Jurgen Knödlseder

Date : 21/03/20142014/03/21

Plus d'actualités

Service Web CDPP 3DView pour les observations de rayons X synthétiques SMILE SXI

La mission SMILE (Solar Wind Magnetosphere Ionosphere Link Explorer) est une mission conjointe de l’Agence spatiale européenne (ESA) et de l’Académie des sciences chinoise (CAS). SMILE étudiera la réponse dynamique […]

Perseverance : 3 ans d’aventures martiennes

Il y a 3 ans, le 18 février 2021, le rover Perseverance de la NASA se posait dans le cratère Jezero, sur la planète Mars. Les équipes de la mission […]

De nouveaux indices pour comprendre des mystérieux signaux radio provenant de l’espace lointain

Grâce à deux télescopes à rayons X de la NASA, une équipe internationale de scientifiques, impliquant à Toulouse l’Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP/OMP – CNES/CNRS/UT3), a pu […]

Rechercher