Le télescope TAROT découvre une supernova brillante

Le télescope TAROT découvre une supernova brillante

Le télescope TAROT situé à La Silla (Chili), piloté par des astronomes de l’IRAP, a découvert une supernova dans la nuit du 26 au 27 octobre 2012 dans la galaxie spirale NGC 1365 située à 70 millions d’années lumière. Les astronomes de l’observatoire australien de Sinding Spring ont pointé la supernova et ont obtenu un spectre avec un télescope de 2m40. Ils ont trouvé que la supernova est de type Ia.

Cette supernova est la quatrième découverte avec le télescope TAROT depuis le début de l’année 2012. La supernova du 27 octobre a reçu la désignation 2012fr par l’Union Astronomique Internationale. Les premières observations montrent que 2012fr a été découverte très tôt et que son éclat continue de croître. Elle devrait atteindre le maximum de brillance vers le 8 novembre prochain.

De part son fonctionnement robotique, TAROT a permis de découvrir cette supernova dans stade d’évolution très précoce ce qui permet d’augmenter notablement nos connaissances sur le phénomène d’explosion d’étoiles.

Le télescope TAROT est normalement destiné à observer l’émission optique d’explosions d’étoiles (sursauts gamma) mais il est aussi utilisé pour diverses autres études astrophysiques. Il a été construit en 2006 par une équipe d’astronomes de l’IRAP. Un second exemplaire a été installé au plateau du Calern en France.

IRAP contact : Alain Klotz

Description technique de la photo :  L’utilisation de filtres colorés permet de restituer la couleur des galaxies observées au télescope avec une caméra numérique. La galaxie NGC1365 a une forme spirale très esthétique. La supernova 2012fr est pointée par les deux petits traits noirs dans cette image prise par TAROT.

Auteur : Alain Klotz

Date : 01/11/20122012/11/01

Plus d'actualités

Actualités

Deux chercheurs de l’IRAP lauréats de prix décernés par l’Académie des Sciences

Christine Joblin et Sylvestre Maurice, respectivement Directrice de Recherche CNRS et Astronome à l’Université Toulouse 3 – Paul Sabatier, voient l’excellence de leurs travaux de recherche récompensée par l’attribution, ce […]

24.11.2020

Actualités

Le consortium PEP livre les modèles de vol des quatre premiers détecteurs de particules de la sonde JUICE à destination de Jupiter

Après 8 ans de développement, le consortium PEP dont fait partie l’IRAP (CNRS, Université Paul Sabatier de Toulouse et CNES) (1) vient de livrer à Airbus les modèles de vol […]

23.11.2020

Actualités

Machine learning : une percée pour l’étude des pouponnières d’étoiles

L’intelligence artificielle peut rendre visible des phénomènes astrophysiques jusqu’ici inaccessibles. C’est ce qu’ont prouvé des scientifiques du CNRS dont l’IRAP, de l’IRAM, de l’Observatoire de Paris-PSL, et des écoles Centrale […]

19.11.2020

Rechercher