Le rover @MarsCuriosity s’est posé sur Mars avec succès !

Le rover @MarsCuriosity s'est posé sur Mars avec succès !

Le 25 novembre 2011, le rover Curiosity décollait de Cap Canaveral à bord d’un lanceur Atlas V541. Neuf mois plus tard, le 6 août 2012, il a entamé une descente très contrôlée dans l’atmosphère martienne, puis s’est posé avec succès sur Mars.

Le mot de Martin Giard, Directeur de l’IRAP : « Il y avait affluence ce matin à la Cité de l’Espace pour assister en quasi-direct à l’arrivée du rover Curiosity sur la planète Mars. Beaucoup d’émotion partagée avec ceux qui sont en Californie au Jet Propulsion Laboratory (NASA). Curiosity s’est bien posé à la surface de Mars, à proximité du centre de l’ellipse, dans le cratère de Gale. Dès ce matin un premier contact a été établi avec notre instrument ChemCam qui a donné entière satisfaction. Le mât qui le supporte sera déployé dans les jours qui viennent et le premier tir laser aura lieu dans une dizaine de jours si tout se passe bien. J’adresse un immense bravo aux ingénieurs de la NASA qui nous ont transportés sur la planète rouge, et aux équipes ChemCam de l’IRAP, de l’OMP et du CNES je souhaite une exploration riche en surprises qu’ils sauront nous faire partager ! »

Ci-dessous voici les deux premières images prisent par le rover : à gauche l’ombre de Curiosity se détache nettement sur le fond du cratère Gale, riche en argile, susceptible donc d’avoir un jour abrité la vie; à droite c’est l’une des six roues de l’engin qui s’appuie sur un sol martien visiblement plat et dégagé de tout obstacle 🙂

 

Le lien suivant vous permet même d’explorer le panorama complet tout autour du rover (cliquez sur l’image et déplacez la souris):

http://www.db-prods.net/blog/wp-content/uploads/2012/08/Sol2_pano_full_syntheticsky_VR_SharpMount_out.swf

Rechercher l’habitabilité, les conditions de l’apparition de la vie sur Mars, voilà l’un des objectifs principaux de cette mission. Grâce à une dizaine d’instruments dont deux co-réalisés par le CNES (France) et la NASA (USA), CHEMCAM et SAM, le rover analysera directement des échantillons de roches prélevés sur place et transmettra les données à la Terre. ChemCam a été en grande partie réalisé et testé à Toulouse par les équipes de l’IRAP (UMR 5277 CNRS-UPS), de l’OMP et du CNES.

Un centre opérationnel, le FIMOC, est installé au Centre Spatial de Toulouse d’où il sera possible de piloter les instruments CHEMCAM et SAM au cours des déplacements de Curiosity sur le sol martien.

Retrouvez la formidable épopée martienne des ingénieurs et scientifiques de l’IRAP dans notre galerie vidéo

… Et le dossier de presse concernant la mission MSL (Mars Science Laboratory) dans le document ci-après (en anglais) :

 

Suivez l’actualité du rover Curiosity via le compte Twitter  @IRAP_France !

Date : 06/08/20122012/08/06

Plus d'actualités

Le rayonnement des étoiles massives sculpte les systèmes planétaires

Comment se forme un système planétaire tel que le système solaire ? Pour le comprendre, des scientifiques du CNRS au sein d’une équipe de recherche internationale1 ont étudié une pouponnière d’étoiles, […]

Service Web CDPP 3DView pour les observations de rayons X synthétiques SMILE SXI

La mission SMILE (Solar Wind Magnetosphere Ionosphere Link Explorer) est une mission conjointe de l’Agence spatiale européenne (ESA) et de l’Académie des sciences chinoise (CAS). SMILE étudiera la réponse dynamique […]

Le télescope James Webb assiste en direct à la destruction d’un océan terrestre tous les mois

Une équipe internationale impliquant pour la partie française des scientifiques (1) de l’Université Paris-Saclay, de l’université Toulouse III – Paul Sabatier, du laboratoire commun INCLASS (IAS/ACRI-ST), de l’Observatoire de Paris-PSL, […]

Rechercher