IRAP > Séminaires > Calendrier des séminaires > L'exploration de Mars et des comètes. Techniques d'analyse des surfaces et sous-surfaces planétaires : LIBS et RADAR

L'exploration de Mars et des comètes. Techniques d'analyse des surfaces et sous-surfaces planétaires : LIBS et RADAR

Séminaire le 28 mai 2019 à 14h00
Salle de conférence Salle de conférence
Jeremie Lasue

Chercheur à l'IRAP

Résumé

Les comètes et Mars sont des témoins privilégiés des processus initiaux qui ont donné naissance au système solaire que nous connaissons aujourd'hui. En effet, les comètes sont des fragments glacés du matériau protoplanétaire qui nous permettent de décrypter comment les systèmes planétaires se forment. Par ailleurs, Mars est restée inactive pendant près de 4 milliards d'années et a peut-être gardé enfouies sous sa surface de potentielles traces de vie. Pendant longtemps, ces corps célestes n'ont pu être étudiés qu'à travers les objectifs des télescopes. Grâce à l'avènement de l'ère spatiale, nous pouvons maintenant les explorer in situ avec des robots sophistiqués. Mieux comprendre les propriétés de ces corps implique désormais de pouvoir étudier directement leur surface et sonder leur intérieur. Pour cela, le sondage de petits corps par radar bistatique et l'inspection chimique de surface par ablation laser (LIBS) sont deux techniques innovantes qui viennent juste d'être mises en oeuvre pour la première fois dans le cadre spatial. L'une pour étudier le noyau de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko avec la sonde Rosetta, et l'autre pour déterminer l'habitabilité du cratère Gale sur Mars avec le rover Curiosity. Ce rapport résume mon implication dans ces missions spatiales et les résultats que j'ai pu obtenir en analysant les données de ces instruments. Dans un premier temps, je décrirai comment nous avons utilisé les données du radar CONSERT pour démontrer  l'homogénéité à l'échelle métrique d'un noyau cométaire et ses conséquences pour les modèles de formation planétaire. Ensuite, je présenterai les analyses obtenues par ChemCam sur un affleurement hydrothermal particulier de Gale et sur la poussière éolienne de Mars. Enfin, je parlerai des perspectives d'application de ces techniques pour les prochaines générations de missions spatiales d'exploration.

Composition du jury de HDR

  • François Leblanc (LATMOS, Paris) - Rapporteur
  • Cathy Quantin-Nataf (LGL, Lyon) - Rapportrice
  • Pascal Rannou (GSMA, Reims) - Rapporteur
  • Sylvain Douté (IPAG, Grenoble) - Examinateur
  • Michel Blanc (IRAP) - Examinateur
  • Henri Rème (IRAP) - Examinateur
Afficher le pied de page