La recherche

Communiqués de Presse

Ci-dessous figurent quelques-uns des communiqués de presse relatifs aux travaux réalisés par les membres du groupe GAHEC :

13 novembre 2017 : Un nuage de gaz géant enveloppant une dizaine de galaxies …

Un-nuage-de-gaz-geant-enveloppant-une-dizaine-de-galaxies_articleimage

Une équipe d'astrophysiciens de l'Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie de Toulouse, du Laboratoire d'Astrophysique de Marseille et du Centre de Recherche Astrophysique de Lyon vient de découvrir un nuage de gaz ionisé géant. Cette découverte a eu lieu dans le cadre d'un programme de recherche mené avec l’Instrument MUSE du VLT, dont l'objectif est d'étudier l'impact de l'environnement sur les mécanismes d'évolution des galaxies. Ce nuage de gaz mesure plus de 300 000 années lumière, soit trois fois le diamètre de la Voie Lactée, et enveloppe dix galaxies. C’est la plus grosse structure de ce type connue à ce jour. Elle se trouve dans une région particulièrement dense d'un groupe de galaxies appelé COSMOS-Gr30, situé à 6.5 milliards d'années lumière de la Terre. Intriguée, cette équipe a cherché à comprendre l'origine de ce gaz et les sources responsables de son ionisation. Lire le Communiqué de Presse ...

20 octobre 2017 : MOSAIC sur l’ELT : un pas de géant vers l’univers profond

Mosaic

Le spectrographe multi-objet MOSAIC sera l’instrument phare du futur Télescope Extrêmement Large (ELT), qui sera le plus grand télescope au monde travaillant dans le visible et l’infrarouge. MOSAIC sera le spectrographe multi-objet le plus avancé du monde dans les années 2020, permettant l’étude de nombreux cas scientifiques en astronomie contemporaine. Les scientifiques du monde entier se réuniront à Tolède en Espagne pour explorer ensemble les capacités uniques de MOSAIC, en particulier en ce qui concerne la recherche des plus anciennes structures (premières lumières) de l’Univers, ainsi que le recensement des quantités de matière sombre et invisible dans l’univers profond. Lire le Communiqué de Presse ...

17 octobre 2017 : Caractérisation optique de la kilonova associée à l'onde gravitationnelle du 17 aout 2017 par des astrophysiciens de l'IRAP

Caracterisation-optique-de-la-kilonova-associee-a-l-onde-gravitationnelle-du-17-aout-2017-par-des-astrophysiciens-de-l-IRAP_articleimage

Une onde gravitationnelle a été détectée par les observatoires gravitationnels LIGO/Virgo le 17 août 2017. Rapidement il s'est avéré que le signal correspondait à la fusion de deux étoiles à neutrons situées à environ 130 millions d'années lumière. Une détection simultanée en onde gamma a été réalisée à bord de satellites. La localisation restait peu précise  mais seulement une cinquantaine de galaxies pouvaient héberger le phénomène. En moins d'une journée, les télescopes optiques sol ont permis de localiser précisément l'astre en lumière visible. Lire le Communiqué de Presse ...

27 juin 2017 : Une galaxie à disque massive qui ne forme plus d’étoiles défie notre vision de l’évolution des galaxies

supergalaxie

En combinant la puissance d’une lentille « naturelle » dans l’espace avec celle du télescope spatial Hubble, des astronomes de plusieurs laboratoires internationaux (dont l’institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP) à Toulouse (Université Toulouse 3 Paul Sabatier/CNRS) et le Centre de Recherche Astrophysique (CRAL) de Lyon (Univesité Claude Bernard Lyon 1/ENS Lyon/CNRS) ) ont fait une découverte surprenante – le premier exemple d’une galaxie compacte, en forme de disque en rotation, qui a arrêté de former des étoiles quelques milliards d’années seulement après le Big Bang. Lire le Communiqué de Presse ...

1er juin 2017 : Nouvelle version du plus important catalogue de sources astrophysiques détectées en rayon X

Nouvelle-version-du-plus-important-catalogue-de-sources-astrophysiques-detectees-en-rayon-X_fancybox

Le 1er juin voit la publication de la 7ème version du "XMM-Newton serendipitous source catalogue" (3XMM-DR7), le plus important catalogue de sources de rayons X jamais créé. Cette nouvelle version inclut 727 790 détections liées à 499 266 sources uniques. Certaines de ces sources ont été détectées jusqu'à 59 fois, leur évolution peut être suivie de 2000 à 2016. Lire le Communiqué de Presse ...

27 avril 2017 : Les astrophysiciens de Toulouse ont étudié un pulsar qui est en train de "rajeunir" dans une galaxie voisine

M31_pulsar_infographics_French_0.09

Les scientifiques français ont publié les résultats d'une étude sur un pulsar unique ultra-lent XB091D. On estime que cette étoile à neutrons a capturé une étoile qualifiée de compagne, il y a seulement un million d'années et, depuis lors, elle retrouve graduellement sa rotation rapide initiale. Le jeune pulsar est situé dans l'un des plus anciens amas globulaires de la galaxie d'Andromède, ce qui démontre que cet amas était autrefois une galaxie naine. Lire le Communiqué de Presse ...

8 mars 2017 : De nouveaux indices sur l'apparition des premières étoiles dans l'Univers

eso1708a

Quand et comment sont apparues les premières étoiles dans l'Univers et comment les galaxies se sont-elles formées ? Les astronomes tentent de répondre à ces questions en observant directement l'enfance de l'Univers. En construisant des télescopes toujours plus gigantesques, ils parviennent à observer des galaxies toujours plus lointaines et donc plus éloignées dans le passé. Une équipe internationale d’astronomes, impliquant des chercheurs de l’Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP – CNRS / CNES / UT3 Paul Sabatier) et dirigée par Nicolas Laporte de l’University College London a tiré pleinement profit de la puissance de l’observatoire radio ALMA qui vient d’être achevé au Chili pour étudier la composition chimique et les propriétés d’une des galaxies les plus lointaines. Ces résultats sont publiés dans Astrophysical Journal Letters. Lire le Communiqué de Presse ...

8 mars 2017 : Un regard détaillé sur des galaxies naissantes

pr_picture_olf

En poussant les plus grands télescopes à leurs limites, une équipe internationale d’astronomes, impliquant des chercheurs français du Laboratoire d'Astrophysique de Marseille (CNRS/Université Aix-Marseille) et de l'Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie de Toulouse (CNRS/Université de Toulouse Paul Sabatier) a découvert une population de petites galaxies naissantes à une distance de plus de 11 milliards d’années-lumière, qui nous apporte des informations précieuses sur les premiers stades de formation des galaxies. Bien que rares, ces galaxies révèlent avec des détails sans précédent les conditions physiques extrêmes qui ont existé lorsque les premières galaxies se sont formées juste après le Big Bang. L’article a été publié dans Nature Astronomy le 2 mars 2017. Lire le Communiqué de Presse ...

7 février 2017 : Le repas d'un trou noir bat tous les records !

TDE

Un trio d'observatoires à rayons X a capturé un événement remarquable : un trou noir situé à environ 2 milliards d'année-lumière qui engloutit de la matière à un rythme effréné pendant une décennie. Cette découverte a été réalisée en utilisant les données des observatoires à rayons X de la NASA Chandra & Swift et l'observatoire de l'ESA, XMM-Newton. Lire le Communiqué de Presse ...

11 janvier 2017 : "NIKA observe la fusion d’amas de galaxies"

mr_3854_3

Une équipe de chercheurs du consortium NIKA, dirigée par Rémi Adam (Laboratoire Lagrange – OCA, UCA, LPSC Grenoble, CNES), Iacopo Bartalucci et Gabriel Pratt (CEA Saclay), a obtenu pour la première fois une image de la vitesse du gaz lors de la fusion de plusieurs amas de galaxies. Ces observations offrent une nouvelle manière d'étudier la formation des amas comme composants essentiels des grandes structures, formés lors des événements les plus énergétiques dans l’Univers. Avant d’obtenir ces observations, le consortium NIKA, dirigé par Alain Benoît et Alessandro Monfardini (Institut Néel), a également construit, testé et mis en service l’instrument. Lire le Communiqué de Presse ...

14 décembre 2016 : "Feu vert pour la mission SVOM"

bpc_svom_cnes

Le Conseil d’Administration du CNES vient d’approuver l’engagement de l’agence spatiale française dans la mission scientifique sino-française SVOM (Space-based multiband astronomical Variable Objects Monitor). Le satellite SVOM sera lancé en 2021 pour scruter les sursauts gamma. Le CNES et les laboratoires de recherche français (du CNRS, des universités et du CEA) fourniront des éléments-clés pour cette mission. Au total, dix laboratoires du CNRS-INSU et du CNRS-IN2P3 parmi lesquels figure l'IRAP (Université Paul Sabatier de Toulouse & CNRS) sont impliqués dans ce projet. Lire le Communiqué de Presse ...

16 novembre 2016 : "Une étude récente renforce la validité du modèle standard en cosmologie"

Une-etude-recente-renforce-la-validite-du-modele-standard-en-cosmologie_fancybox

Des travaux récents menés par quatre chercheurs de l'IRAP et publiés au sein de la revue Physical Review, ont montré que le modèle standard rend parfaitement compte - et bien mieux que tout autre modèle - des trois jeux de données d'observation dont les cosmologistes disposent à l'heure actuelle : la luminosité apparente et les décalages spectraux d'un ensemble de 740 supernovae de type Ia, des mesures du rayonnement fossile effectuées au moyen de WMap puis de Planck et enfin celles concernant les oscillations acoustiques de baryons. Lire le Communiqué de Presse ...

26 octobre 2016 : "Détection de vastes halos de lumière autour de quasars distants"

eso1638a

Une équipe internationale d’astronomes en partie composée de chercheurs de l'IRAP (Université Paul Sabatier de Toulouse & CNRS) a détecté la présence de nuages de gaz lumineux autour de quasars distants. Ce nouveau sondage effectué par l’instrument MUSE qui équipe le Very Large Telescope de l’ESO suggère que de tels halos sont plus fréquents qu’attendu. En outre, les halos découverts dans le cadre de ce sondage arborent des propriétés en désaccord total avec les théories actuelles de formation des galaxies au sein de l’Univers jeune. Lire le Communiqué de Presse ...

13 octobre 2016 : Nouvelles observations de Fermi : découverte d'une nouvelle binaire gamma

fermi1

Des observations du télescope spatial Fermi ont permis à une équipe internationale menée par le NASA Goddard Space Flight Center (GSFC) et comprenant des chercheurs français de l'Institut de Planétologie et d'Astrophysique de Grenoble (CNRS/Université Grenoble Alpes) et de l'Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (CNRS/Université Toulouse Paul Sabatier) de découvrir la première binaire gamma dans une autre galaxie, la plus lumineuse jamais observée. Ce système, nommé LMC P3, est composé d’une étoile de plusieurs dizaines de fois la masse du soleil et d’un objet compact pouvant être une étoile à neutrons ou un trou noir. Il est à l’origine d’une émission cyclique de rayonnement gamma, la forme la plus énergétique de la lumière, plusieurs milliards de fois plus énergétique que la lumière visible. Lire le Communiqué de Presse ...

14 juin 2016 : Bologne et Zeuthen hébergeront les équipes permanentes du consortium CTA

CTA_DESY_image

La collaboration Cherenkov Telescope Array Observatory (CTA) vient de décider d'installer son siège à Bologne en Italie et son centre de gestion de données scientifiques à Zeuthen en Allemagne. Il s'agit d'un pas important vers la concrétisation de ce projet international qui vise à étudier les phénomènes violents de l'Univers. Les 120 télescopes du réseau CTA – installés au Chili et en Espagne – produiront environ 100 petabytes de données. Le projet mobilise plus de 1 000 chercheurs et ingénieurs de 32 pays. En France, le CNRS et le CEA sont membres de la collaboration. Lire le Communiqué de Presse ...

2 juin 2016 : EMIR arrive sur le GTC

emir_at_GTC

L'équipe EMIR de l'IRAP est heureuse d'annoncer l'arrivée de l'instrument EMIR sur le télescope de 10m GTC aux Canaries. Cet événement marque la fin d'une aventure vieille de presque 15 ans ! Lire le Communiqué de Presse ...

18 mars 2016 : MOSAIC, le spectrographe multi-objets (MOS) de l'European Extremely Large Telescope (E-ELT)

MOSAIC-le-spectrographe-multi-objets-MOS-de-l-European-Extremely-Large-Telescope-E-ELT_articleimage

Le contrat pour l'étude de la phase-A a été signé par l'Observatoire Européen Austral et le consortium MOSAIC. Le MOS sera un des instruments de première génération qui équipera le télescope E-ELT de 39 mètres. Combiné à la sensibilité sans précédent de l'E-ELT, MOSAIC sera l'instrument le plus performant au monde pour l'étude du halo de la Voie lactée et de ses satellites, pour l'analyse détaillée des populations stellaires dans les galaxies proches, et jusqu'aux observations des premières structures de l'Univers dans sa période de ré-ionisation. Lire le Communiqué de Presse ...

9 février 2016 : Astronomie : NIKA2, un nouvel instrument pour la détection des ondes millimétriques

nika2_0

Pour détecter un corps froid, il est nécessaire que les instruments de détection soient encore plus froids, pour éviter le « bruit » thermique associé à l'instrument même. Basé sur la technologie des KID (Kinetic Inductance Detectors), des détecteurs supraconducteurs maintenus à une température très basse, l'instrument NIKA2 vient d'être installé dans le télescope de l'IRAM (CNRS/MPG/IGN) situé sur le mont Pico Veleta, en Espagne. Il permettra de déceler les ondes millimétriques émises par des corps célestes. Plus robuste, moins cher et ayant une meilleure sensibilité que les instruments de détection millimétrique déjà existants, cette caméra est la première disposant de la technologie des KID à être utilisée en astronomie millimétrique. Le consortium international NIKA, coordonné par l'Institut Néel (CNRS), espère ainsi pouvoir explorer les processus de formation d'étoiles aussi bien dans l'univers proche que dans l'univers lointain en étudiant l'émission des poussières interstellaires et l'évolution des amas de galaxies via leur interaction avec la radiation issue du Big Bang. Lire le Communiqué de Presse ...

13 janvier 2016 : L’après Big Bang se dévoile

0925_COSimg_green_highres

Suite au Big Bang, l’Univers se dilate et la matière, en se refroidissant, se structure progressivement. Les premières étoiles et galaxies se forment quelque cent mille ans après. Environ un milliard d’années plus tard, on observe que l’Univers s’est réchauffé et que l’élément le plus abondant, l’hydrogène, est à nouveau ionisé, comme juste après le Big Bang. Comment cette importante transformation, la réionisation cosmique, a-t-elle été possible ? Les astronomes soupçonnaient que les galaxies étaient le moteur principal de ce phénomène. Une équipe internationale et des chercheurs de l’Université de Genève (UNIGE) ont aujourd’hui largement validé cette hypothèse. Ils ont en effet découvert une galaxie compacte expulsant des photons ionisants, responsables de cette transformation de l’Univers. Leur article, publié dans Nature, ouvre une voie de recherche capitale dans la compréhension de l’Univers primordial. Lire l'article de presse ...

3 décembre 2015 : Hubble et Spitzer observent une galaxie dans son berceau

Hubble-et-Spitzer-observent-une-galaxie-dans-son-berceau_articleimage

Une équipe internationale d’astronomes a découvert, à l’aide des télescopes spatiaux Hubble et Spitzer, l'une des galaxies les plus lointaines de l’Univers et la plus faible jamais détectée. Ils ont ainsi pu l’observer telle qu’elle était 500 millions d’années après le Big-Bang. Lire le Communiqué de Presse ...

12 novembre 2015 : Un pulsar gamma extrêmement brillant détecté dans le Grand Nuage de Magellan

ASY-FG0310_A2

Fermi découvre le pulsar gamma le plus brillant… dans une autre galaxie ! Le Large Area Telescope, instrument principal de la mission spatiale Fermi lancée en 2008, a permis de détecter une émission gamma pulsée provenant d’un pulsar situé dans le Grand Nuage de Magellan. Ce jeune pulsar d’environ 1000 ans était déjà répertorié comme un des pulsars les plus puissants connus. Il devient le pulsar gamma le plus lumineux jamais observé, dépassant d’un facteur 20 le précédent détenteur du record, le pulsar du Crabe, et également le premier pulsar gamma extragalactique. Cet objet exceptionnel devrait nous aider à mieux comprendre l’origine de l’émission des pulsars. Lire le Communiqué de Presse ...

22 octobre 2015 : Observer les premières galaxies

heic1523b

Une équipe internationale d'astronomes menée par l'EPFL a découvert plus de 250 galaxies primitives, dont les plus petites galaxies naines de première génération jamais observées. Une découverte qui fournit des indices importants sur la nature de l'univers primordial. Lire le Communiqué de Presse ...

12 octobre 2015 : Les amas de galaxies laissent perplexes les cosmologistes

COMA_ROSATvsPLANCK.jpg_1330x1350

Afin de réconcilier le modèle standard de la cosmologie avec la quantité d'amas de galaxies observés en rayon X, une équipe de chercheurs français (1) montre que les masses des amas devraient être 70% supérieures aux estimations actuelles. Ces résultats confortent les résultats de Planck obtenus en 2013 en observant les amas dans les microondes dans l’univers plus lointain. Néanmoins, le sujet continue d’intriguer les cosmologistes et pourrait être l’indice d’une « nouvelle physique ». Lire le Communiqué de Presse ...

27 juillet 2015 : L’Espagne et le Chili hébergeront l’infrastructure CTA

pw-2015-07-21-kruesi-cta

La collaboration Cherenkov Telescope Array (CTA) vient de sélectionner les deux sites qui hébergeront son réseau de télescopes gamma au sol. Le site localisé dans l’hémisphère Nord sera celui de l’observatoire du Roque de los Muchachos à La Palma dans les Canaries (Espagne), qui abrite déjà le télescope  précurseur Magic. Pour le site localisé dans l’hémisphère Sud, il s’agit de celui de l’European Southern Observatory (ESO) à Paranal (Chili), à proximité du Very Large Telescope (VLT). Au total, environ 120 télescopes de différentes tailles seront installés sur les deux sites afin de détecter la lumière Tcherenkov émise par l’interaction des rayons gamma dans l’atmosphère. Lire le Communiqué de Presse ...

28 avril 2015 : Une nouvelle version du plus important catalogue d’objets astrophysiques détectés en rayons X

3XMM-DR5releaseVBR

La cinquième version du catalogue de sources XMM-Newton (3XMM-DR5), le plus important catalogue de sources X jamais construit, contient 565 962 détections, allant d’objets proches de notre système solaire jusqu’aux trous noirs supermassifs aux confins de l’Univers. Chaque détection est accompagnée d’une foule d’informations permettant de mieux cerner la nature de ces objets. En conséquence, de nombreuses découvertes de nouvelles sources astrophysiques extrêmes sont attendues. Lire le Communiqué de Presse ...

23 avril 2015 : Des astronomes découvrent des (mini-)galaxies en fuite

cE-3.1_1

En exploitant les archives publiques du Sloan digital sky survey(SDSS) et du satellite GALEX, deux astronomes dont un chercheur de l’Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP – CNRS/Université Paul Sabatier Toulouse 3) ont réussi à identifier près de 200 nouvelles galaxies elliptiques compactes et 11 mini-galaxies en fuite. Ces dernières sont des restes de galaxies plus grandes qui ont perdu la plupart de leurs étoiles et ont été catapultées pour rejoindre le vide intergalactique. De tels objets sont extrêmement rares puisqu’à ce jour un seul avait été observé ! Ces recherches montrent le rôle fondamental que jouent des programmes de relevé des objets célestes tels que le SDSS et les Observatoires Virtuels en général dans la recherche astronomique. Lire le Communiqué de Presse ...

12 mars 2015 : La raie Galactique de l'26Al observée par le spectromètre SPI/INTEGRAL

integral

La raie en émission observée à 1.8 MeV est associée à la décroissance de l’26Al, et donc à la production d’éléments lourds dans notre Galaxie. C’est une émission diffuse à grande échelle, et qui est difficile à observer par les instruments gamma, généralement conçus pour l’étude des sources ponctuelles. L'unique carte de l'26Al disponible jusqu'à présent a été réalisée, il y a plus de 15 ans, par l'instrument COMPTEL/CGRO. Le spectromètre SPI à bord de la mission INTEGRAL (INTErnational Gamma Ray Laboratory) offre une occasion unique de confirmer et d'enrichir ce premier résultat. Lire le Communiqué de Presse ...

26 février 2015 : VLT – au-delà de Hubble, MUSE dessine l’image tridimensionnelle de l’Univers lointain

eso1507a

Une équipe internationale de chercheurs travaillant sur l’instrument MUSE du Very Large Telescope de l’ESO a réalisé la vue tridimensionnelle de l’Univers profond la plus précise jamais réalisée à ce jour sur une durée d’observation de seulement de 27 heures. Le champ pointé avait déjà été observé par le télescope Hubble, mais MUSE y ajoute une quantité spectaculaire d’informations telles que les distances, la composition chimique et les mouvements des galaxies lointaines. Mieux encore, MUSE a pu détecter de nouveaux objets restés invisibles pour Hubble. Ce sont là les premiers résultats d’importance livrés par l’instrument MUSE, qui avait obtenu sa première lumière le 31 janvier 2014. Ce spectrographe 3D grand champ unique en son genre, fruit d’un consortium piloté par le Centre de recherche en astrophysique de Lyon (CRAL – CNRS/Université Claude Bernard-Lyon 1/ENS-Lyon), est un équipement phare de l'astronomie européenne de ce début de troisième millénaire. Les résultats, qui impliquent des chercheurs du CRAL et de l’Institut de recherche en astrophysique et planétologie à Toulouse (IRAP – CNRS/Université Paul Sabatier), sont à paraître dans la revue Astronomie & Astrophysics du 26 février 2015. Lire le Communiqué de Presse ...

9 octobre 2014 : Le plus brillant pulsar jamais observé

image_1

Une étude dirigée par un astronome de l’IRAP (Université Paul Sabatier/CNRS/CNES) a permis la découverte d’un pulsar rayonnant une énergie équivalente à 10 millions de soleils. Il est si puissant qu’il rayonne autant d'énergie que le disque qui entoure un trou noir, sans toutefois en avoir la masse. Il s’agit du pulsar le plus brillant jamais observé dans l’Univers. Un pulsar est un objet stellaire dense formé lors d’une supernova et dont le rayonnement X est périodique à la fréquence de rotation de l’étoile sur elle-même. La découverte a été faite avec NuSTAR (NASA’s Nuclear Spectroscopic Telescope Array), elle paraitra dans la revue Nature du 9 octobre 2014.  Lire le Communiqué de Presse ...

8 octobre 2014 : 2014, l'année du dégel pour SVOM

SVOM_3495_3

Depuis plusieurs années, chercheurs, ingénieurs et techniciens de l'IRAP (Université Paul Sabatier de Toulouse & CNRS) s'impliquent dans la mission franco-chinoise SVOM (Space-based multiband astronomicalVariable Objects Monitor) dont l'objectif consiste à détecter puis étudier les sursauts gamma, ces intenses bouffées de photons hautement énergétiques générées par des phénomènes cosmiques catastrophiques. Jean-Luc Atteia, astronome à l'IRAP, fait le point sur la contribution majeure de l'IRAP à la mission SVOM pour laquelle 2014 s'annonce comme l' « année du dégel ». Lire le Communiqué de Presse ...

28 août 2014 : Découverte de l'émission des raies gamma du 56Co d'une supernova de type Ia avec l'observatoire INTEGRAL

Supernova_explosion_large

Une équipe de chercheurs, dont des chercheurs de l'Institut de recherche en astrophysique et planétologie à Toulouse (CNRS/Université Paul Sabatier ; Observatoire Midi-Pyrénées), a découvert l'émission gamma de basse énergie en provenance de la supernova de type Ia SN2014J en analysant les observations réalisées par le spectromètre SPI et l'imageur ISGRI/IBIS de l'observatoire spatial INTEGRAL (International Gamma-Ray Laboratory de l'Agence Spatiale Européenne). C'est la première fois qu'un tel rayonnement est observé en provenance de ce type de supernova. Lire le Communiqué de Presse ...

31 juillet 2014 : Émissions inattendues de rayonnements gammas par des novae classiques

fermilat

Une équipe internationale de scientifiques, comprenant des chercheurs de laboratoires français dont l’Institut de recherche en astrophysique et planétologie à Toulouse (CNRS/CNES/Université Paul Sabatier-Toulouse III) et le Laboratoire physique subatomique et cosmologie à Grenoble (CNRS/UJF/Grenoble INP), a détecté pour la première fois une émission de photons gammas en provenance de trois novae dites classiques, en utilisant le télescope LAT de l'observatoire Fermi (NASA). Une telle émission de rayonnements gammas dans une nova classique est une découverte surprenante qui permettra d’obtenir des informations sur les mécanismes d'accélération au sein de ces objets et aboutit à la détermination d’une nouvelle classe d’émetteurs gamma de haute énergie. Lire le Communiqué de Presse ...

27 juin 2014 : L'ESA sélectionne la mission ATHENA pour étudier l'univers chaud et énergétique

L2L3-themes_625

Le 28 novembre 2013, le comité des programmes scientifiques de l'Agence Spatiale Européenne retenait, parmi 29 propositions, l'Univers chaud et énergétique (« The Hot and Energetic Universe ») comme thème scientifique de sa future grande mission spatiale (classe L), dont le lancement est prévu pour 2028. Ce 27 juin 2014, l'ESA a sélectionné la proposition de télescope ATHENA pour répondre aux questions fondamentales que soulève ce thème scientifique. Cette proposition était soumise par un consortium de laboratoires européens dont des laboratoires français tel l'IRAP (Université Paul Sabatier de Toulouse & CNRS). Lire le Communiqué de Presse ...

9 juin 2014 : Collision Cosmique dans le Bullet Group

XMM_Bullet_Group

Deux astronomes français travaillant, l'un à l'IRAP (OMP, Université Paul Sabatier de Toulouse & CNRS), l'autre au LAM (Pythéas, Université d'Aix-Marseille & CNRS), viennent de contribuer à la cartographie de la distribution de galaxies, de gaz chaud et de matière noire au sein du Bullet Group. Ce travail fait l'objet d'un article paru le 6 juin 2014 au sein de la revue MNRAS. Lire le Communiqué de Presse ...

20 mai 2014 : Le catalogue des sursauts gamma localisés par INTEGRAL

actu-integral2

Une collaboration internationale impliquant un ingénieur de l'IRAP (Université Paul Sabatier de Toulouse et CNRS) a appliqué, aux données d'observations du satellite INTEGRAL, une toute nouvelle méthode d'extraction de données afin de dresser un catalogue spectral étendu de sursauts gamma. Cette étude fait l'objet d'un article paru dans la revue Astronomy & Atrophysics. Lire le Communiqué de Presse ...

11 avril 2014 : Astronomie gamma : les négociations de site pour CTA sont lancées

cta

Le 10 avril 2014, les 12 délégués des pays mandatés par leurs gouvernements afin de décider de l'ouverture des négociations de site pour le projet CTA (Cherenkov Telescope Array), auquel contribuent le CNRS et le CEA, se sont réunis à Munich. Deux sites de l'hémisphère sud sont ainsi susceptibles d’accueillir ce futur réseau de télescopes de nouvelle génération en astronomie gamma des très hautes énergies : Aar en Namibie et l'ESO(*) au Chili. Le site Leoncito en Argentine constitue quant à lui une troisième option. Cette sélection des sites potentiels dans l'hémisphère sud marque une étape décisive vers la réalisation du projet CTA. Lire le Communiqué de Presse ...

21 mars 2014 : Le satellite Integral révèle la création de nouveaux éléments lors de l'explosion d'une étoile

actu-integral_imagelarge

Une équipe de chercheurs, incluants des membres de l'IRAP, a découvert l'émission gamma en provenance de la supernova de type Ia SN2014J (distance ~3.5 Mpc) en analysant les observations réalisées par le spectromètre SPI de l'observatoire spatial INTEGRAL (International Gamma-Ray Laboratory).  Lire le Communiqué de Presse ...

5 mars 2014 : MUSE capte sa toute première lumière

eso1407b

Un nouvel instrument novateur baptisé MUSE (Explorateur Spectroscopique Multi-Unités) a été installé avec succès sur le Très Grand Télescope (VLT) de l'ESO de l'Observatoire Paranal au nord du Chili. Au cours de sa première phase de tests très concluants, MUSE a observé des galaxies lointaines, des étoiles brillantes et bien d'autres objets célestes.  Lire le Communiqué de Presse ...

20 février 2014 : La mission NuSTAR de la NASA lève le voile sur les processus d'explosion d'étoiles en supernovae

actu_nustar

En juin 2012, la mission NuSTAR (Nuclear Spectroscopic Telescope ARray), de la NASA déployait le premier télescope spatial doté d'une optique capable de focaliser les rayons X durs (3-79 keV). Aujourd'hui, NuSTAR nous livre la cartographie du reste de la supernovae Cassiopée A. L'interprétation des résultats obtenus fait l'objet d'une publication, ce 20 février 2014, dans la revue Nature, à laquelle l'IRAP (CNRS / Université de Toulouse III), avec le soutien du CNES, est associé.  Lire le Communiqué de Presse ...

7 février 2014 : Les télescopes spatiaux Hubble et Spitzer découvrent l'une des galaxies les plus jeunes dans l’Univers lointain

actu-champsfrontieres1

Une équipe internationale de chercheurs (1) parmi lesquels figurent Nicolas Laporte, ancien doctorant de l'IRAP, Roser Pello et Frédéric Boone, tous deux chercheurs à l'IRAP, vient de découvrir une galaxie candidate à redshift 8 derrière l'amas de galaxies A2744, dans le cadre du programme "champs frontières" de Hubble (NASA/ESA). Cette découverte fera très prochainement l'objet d'une publication au sein de la revue Astronomy & Astrophysics. Lire le Communiqué de Presse ...

2 février 2014 : A peine installé sur le VLT, MUSE capte sa première lumière avec succès !

actu_muse1

Ce samedi 31 janvier, les premiers photons issus de l'étoile Kapeteyn ont atteint la surface de l'instrument MUSE, dont l'installation sur le Très Grand Télescope (VLT) de l'ESO au Chili vient à peine de s'achever. De nombreux spectres ont été acquis, quelques tests en cours valideront bientôt l'ensemble des fonctionnalités de l'instrument. Un beau succès donc, pour l'équipe de l'IRAP (CNRS / Université de Toulouse 3) impliquée dans ce projet piloté par le CRAL (Centre de Recherche Astrophysique de Lyon).  Lire le Communiqué de Presse ...

28 novembre 2013 : L'ESA choisit d'explorer le thème de l'Univers chaud et énergétique

actu-athena

Ce 28 novembre, le comité des programmes scientifiques de l'Agence Spatiale Européenne a retenu, parmi 29 propositions, l'Univers chaud et énergétique (« The Hot and Energetic Universe ») comme thème scientifique de sa future grande mission spatiale (classe L), dont le lancement est prévu pour 2028 [1]. Cette thématique a été portée par une communauté scientifique européenne unie. La communauté française, et notamment les laboratoires du CNRS (IRAP, Observatoire de Strasbourg) et du CEA (Irfu/AIM), ont contribué de façon majeure à cette proposition scientifique.  Lire le Communiqué de Presse ...

23 octobre 2013 : Commande d'adieu au télescope spatial Planck de l'ESA

actu_finPlanck1

Le télescope spatial Planck de l’Agence spatiale européenne (ESA) a été désactivé après avoir passé près de quatre ans et demi à observer le rayonnement résiduel issu du Big Bang et à étudier l’évolution des étoiles et des galaxies depuis les débuts de l’Univers.  Lire le Communiqué de Presse ...

18 octobre 2013 : L'intégration de MUSE a démarré à Paranal

actu-muse

L'instrument MUSE (Multi Unit Spectroscopic Explorer) est en cours d'intégration sur le site du Very Large Telescope au Chili. Une équipe d'ingénieurs de l'IRAP (Michel Dupieux, Marie Larrieu, et Laurent Pares) est actuellement sur place pour installer et tester l'optique d'entrée de l'instrument.  Lire le Communiqué de Presse ...

16 octobre 2013 : ALMA sonde le mystère des jets issus des trous noirs géants

eso1344a

Deux équipes internationales d'astronomes ont utilisé toute la puissance du Vaste Réseau d’Antennes (Sub-)Millimétrique de l'Atacama (ALMA) pour observer les jets en provenance d'énormes trous noirs situés au centre de galaxies et étudier leur impact sur leurs environnements respectifs. L'une de ces équipes a obtenu la meilleure image à ce jour du gaz moléculaire qui entoure un trou noir relativement calme et peu distant ; l'autre équipe a capturé un cliché inattendu de la base d'un puissant jet situé à proximité d'un trou noir distant.  Lire le Communiqué de Presse ...

11 septembre 2013 : Une MUSE pour le Très Grand Télescope de l'ESO

actu-muse2

Un instrument de nouvelle génération, doté de performances uniques et destiné à équiper le Très Grand Télescope (VLT) de l'ESO, a été achevé et a reçu la validation l'autorisant à être acheminé au Chili. MUSE (explorateur doté de plusieurs unités spectrographiques) est le fruit de dix années de conception et de développement supervisés par le Centre de Recherche Astrophysique de Lyon, France. Lire le Communiqué de Presse ...

23 juillet 2013 : Le catalogue 3XMM : l'observatoire XMM-Newton de l'ESA nous offre une vision inégalée du ciel en rayons X

actu_3xmm

La dernière version du catalogue de sources astrophysiques de l'observatoire européen XMM-Newton nous donne une vue inégalée du ciel en rayons X et nous permettra d'explorer l'Univers extrême. Cette troisième version du catalogue de sources d'XMM-Newton (3XMM-DR4) contient plus de 500 000 sources avec une qualité largement supérieure aux précédentes versions. En effet, l'amélioration du traitement de données a permis une identification des sources plus fiables et une détection des sources X plus faibles qu'auparavant. Lire le Communiqué de Presse ...

4 juillet 2013 : Une galaxie surprise en plein festin grâce à un projecteur lointain

eso1330a

Des astronomes utilisant le Très Grand Télescope, le VLT, de l'ESO ont repéré une galaxie lointaine dévorant avec appétit le gaz environnant. Le gaz semble tomber en direction de la galaxie, créant un flux qui alimente la formation d'étoiles et entraîne la rotation de la galaxie. Il s'agit là de la meilleure preuve observationnelle de l'hypothèse selon laquelle les galaxies attirent puis absorbent la matière environnante afin de croître et de donner naissance à de nouvelles étoiles. Les résultats paraîtront dans l'édition du 5 juillet 2013 de la revue Science. Lire le Communiqué de Presse ...

13 juin 2013 : L'instrument MUSE est au complet !

actu-muse1

MUSE est un instrument de seconde génération destiné à équiper le Très Grand Télescope (VLT) de l'ESO (European Southern Observatory). Basé sur le concept innovant de spectrographe intégral de champ, il permettra d'observer les galaxies situées à plus de dix milliards d’années lumière, des galaxies de l'Univers jeune donc (âgé de quelques centaines de millions d'années seulement), et de trancher parmi les différents scénarios de formation et d'évolution des galaxies. Lire le Communiqué de Presse ...

6 juin 2013 : Le télescope TAROT observe l'explosion d'une étoile située à 13.4 milliards d'années lumière

actu_tarot

Jeudi 6 juin 2013 à 21h04 le satellite américain Swift a détecté une bouffée de rayons gamma qui a duré presque cinq minutes. Le satellite a envoyé la position de ce sursaut gamma au centre de la NASA dédié qui a ensuite distribué la position à pointer à divers télescopes placés dans des observatoires terrestres. Parmi eux, les télescopes du réseau CADOR ont été ainsi sollicités pour observer ce sursaut gamma appelé GRB 130606A ... Lire le Communiqué de Presse ...

1er mai 2013 : L'énergie noire vient-elle du vide quantique ?

actu_blanchard

Les travaux récents des chercheurs français ont montré qu’en présence d’une dimension supplémentaire compacte (c'est-à-dire rebouclée sur elle-même), le vide quantique gravitationnel pouvait produire une contribution à la densité de l’univers par un mécanisme similaire à l’effet Casimir en électrodynamique quantique. Une telle contribution se comporte exactement comme une constante cosmologique et peut prendre une valeur conforme aux observations si la taille de la dimension supplémentaire est de quelques dizaines de micromètres. Lire le Communiqué de Presse ...

17 avril 2013 : Le chant du cygne des étoiles super-massives dure plusieurs heures

actu_gamma

Une équipe internationale composant la collaboration FIGARO (France – Italie – Australie) comprenant des astronomes des laboratoires ARTEMIS à Nice, IRAP à Toulouse et LAM à Marseille a découvert récemment que les étoiles très massives pouvaient exploser suivant une voie originale. Cette découverte est présentée aujourd’hui dans le cadre du colloque international sur les sursauts gamma à Nashville aux Etats-Unis. Elle a été publiée récemment dans l’Astrophysical Journal. Lire le Communiqué de Presse ...

15 février 2013 : L'astéroïde 2012 DA14 vu par le télescope TAROT

TAROT

L'astéroïde 2012 DA14 a été découvert le 23 février 2012 par une équipe de l'Observatoire Astronomique de Majorque en Espagne. C'est un objet de petite taille - environ 45 mètres - qui passera à très grande proximité de notre planète (environ 27 700 km) ce 15 février 2013 à 19h24 UTC. Il se situera donc bien au-delà de l'atmosphère terrestre mais en-deçà de la ceinture de satellites en orbite géostationnaire (35 800 km). De part son orbite basse, il n'entrera pas en collision avec les satellites artificiels ni n'impactera la Terre. Lire le Communiqué de Presse ...

15 janvier 2013 : L'article le plus cité au monde a été co-écrit par un astronome de l'IRAP !

L-article-le-plus-cite-au-monde-a-ete-co-ecrit-par-un-astronome-de-l-IRAP_articleimage

And the winner is … le deuxième catalogue de sources Fermi-LAT, baptisé 2FGL (Nolan et al 2012, ApJS 199, 31). C’est la publication qui a suscité le plus grand nombre de citations parmi tous les articles astronomiques publiés dans le monde en 2012 ! Ensemble, les trois catalogues successifs 0FGL, 1FGL et 2FGL qui recensent les sources gamma du ciel découvertes par le télescope spatial Fermi depuis 2008 ont été cités presque 1000 fois (ADS). C’est une belle récompense pour les chercheurs français de la collaboration Fermi-LAT qui ont coordonné la création de ces catalogues. Lire le Communiqué de Presse ...

15 novembre 2012 : Le télescope français TAROT découvre la supernova la plus brillante de l'année

tarot_small

Dans la nuit du 26 au 27 octobre 2012, le télescope TAROT a observé la galaxie NGC 1365. L'inspection des images par Alain Klotz, astrophysicien à l'Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP) et professeur à l'Université de Toulouse, a révélé la présence d'une nouvelle étoile proche du centre de la galaxie. La présence de la nouvelle étoile fut rapidement confirmée par une image effectuée par l'astronome amateur français Emmanuel Conseil qui a utilisé le télescope SLOOH. Mickael Childress, astronome à l'Université Nationale d'Australie, a caractérisé la nature de l'étoile comme étant une supernova de type Ia et l'Union Astronomique Internationale l'a alors immatriculée officiellement 2012fr. Lire le Communiqué de Presse ...

1er novembre 2012 : Le télescope TAROT découvre une supernova brillante

tarot_sn

Le télescope TAROT situé à La Silla (Chili), piloté par des astronomes de l'IRAP, a découvert une supernova dans la nuit du 26 au 27 octobre 2012 dans la galaxie spirale NGC 1365 située à 70 millions d'années lumière. Les astronomes de l'observatoire australien de Sinding Spring ont pointé la supernova et ont obtenu un spectre avec un télescope de 2m40. Ils ont trouvé que la supernova est de type Ia. Cette supernova est la quatrième découverte avec le télescope TAROT depuis le début de l'année 2012. La supernova du 27 octobre a reçu la désignation 2012fr par l'Union Astronomique Internationale. Les premières observations montrent que 2012fr a été découverte très tôt et que son éclat continue de croître. Elle devrait atteindre le maximum de brillance vers le 8 novembre prochain. Plus d'infos ...

12 juillet 2012 : Le télescope TAROT découvre une supernova

Le-telescope-TAROT-decouvre-une-supernova_articleimage

Les supernovae sont des étoiles qui explosent en émettant une grande quantité d'énergie dans l'espace. La lumière émise est tellement intense que l'on peut les voir jusqu'à de très grandes distances qui permettent de sonder les modèles cosmologiques de l'Univers. On distingue deux grands types de supernovae, les types Ia et les types II. Seules les supernovae de type Ia sont utilisées pour contraindre les modèles cosmologiques. L'amélioration des connaissances sur les supernovae est donc importante. Le télescope TAROT situé à La Silla (Chili), piloté par des astronomes de l'IRAP, a découvert une supernova dans la nuit du 23 au 24 juin 2012 dans la galaxie ESO 139-G28 située à 256 millions d'années lumière. Les astronomes du Las Campanas Observatory au Chili ont pointé la supernova et ont obtenu un spectre avec le télescope Magellan de 6m50. Ils ont trouvé que la supernova est de type Ia. Plus d'infos ...

5 juillet 2012 : Confirmation de la nature d'un trou noir de masse intermédiaire grâce à son rayonnement radio

Confirmation-de-la-nature-d-un-trou-noir-de-masse-intermediaire-grace-a-son-rayonnement-radio_articleimage

En 2009, une équipe internationale de chercheurs démontrait que le trou noir HLX-1 était le candidat le plus sérieux au titre de premier trou noir de « masse intermédiaire » jamais détecté. Une nouvelle étude, publiée dans Science le 5 juillet dernier, et menée par des chercheurs de l’IRAP (CNRS/Université Toulouse III – Paul Sabatier) et du CEA de Saclay, vient conforter cette hypothèse en caractérisant plus précisément cet objet. Grâce à des observations inédites, les chercheurs ont en effet mis en évidence la présence d’éjections sporadiques de matière sous la forme de jets radio, élément caractéristique des trous noirs de masse stellaire et super-massifs. La présence de ces jets était attendue pour les trous noirs de masse intermédiaire mais n’avait encore jamais été observée. Les scientifiques ont également estimé la masse de HLX-1 entre 9000 et 90000 fois la masse du Soleil. Ces résultats pionniers permettent de jeter un pont entre les différentes classes de trous noirs. Lire le Communiqué de Presse ...

20 juin 2012 : Feu vert pour la mission spatiale Euclid

Euclid_B_L

Le Comité des Programmes Scientifiques (SPC) de l’ESA vient d’approuver le démarrage des travaux de développement de la mission Euclid consacrée à l’étude de l’énigmatique énergie noire. Cette étape très importante est la dernière d’un processus de près de cinq ans qui aura vu Euclid, née d’une idée française, franchir avec succès toutes les étapes de sélection pour être retenue parmi plus de XX propositions comme deuxième mission du programme Vision Cosmique de l’ESA. Le lancement est prévu au second trimestre 2020.  Lire le Communiqué de Presse ...

14 mars 2012 : Les habitudes alimentaires des Galaxies adolescentes

gahec4

De nouvelles observations effectuées avec le très grand télescope (VLT) de l'ESO apportent une contribution majeure à la compréhension de la croissance des jeunes galaxies. Suite à une étude approfondie, il est en effet apparu aux astronomes que les galaxies avaient changé leurs habitudes alimentaires au cours de leur adolescence – durant la période comprise entre 3 et 5 milliards d'années après le Big Bang. Au tout début de cette phase, de lents flux de gaz constituaient leur repas préféré, mais, plus tard, les galaxies grandirent principalement en cannibalisant d'autres galaxies, de plus petite taille. Lire le Communiqué de Presse ...

28 février 2012 : Le télescope TAROT mesure la dimension d'un astre de la ceinture de Kuiper

gahec3

L'astéroïde Quaoar fait parti des planétoïdes de grande taille situés au delà de l'orbite de Pluton. Découvert en 2002, les dimensions de Quaoar étaient déterminées grossièrement par la mesure de son éclat en faisant diverses hypothèses sur la nature du sol. Cela conduit a de grandes incertitudes. Lire le Communiqué de Presse ...

21 février 2012 : Découverte d'étoiles jeunes entourant un trou noir de masse intermédiaire

gahec2

Un amas d'étoiles jeunes abritant un trou noir de masse intermédiaire : c'est l'étonnante découverte d'une équipe internationale comprenant plusieurs chercheurs de l'IRAP1 (CNRS/Université Toulouse 3) et de l'AIM2 (Université Paris-Diderot /CEA/CNRS). Ce résultat permet de mieux comprendre l'origine des trous noirs de ce type, encore mal connus, mais aussi des trous noirs super massifs et plus largement des galaxies. Il est publié en ligne sur le site de la revue scientifique Astrophysical Journal.  Lire le Communiqué de Presse ...

L’énergie noire vient-elle du vide quantique ?

DEUS Simulation - Credit CNRS

Des chercheurs français, notamment de l’IRAP à Toulouse, proposent une origine physique possible à l’énergie noire : l’action gravitationnelle du vide quantique présent dans une dimension supplémentaire de l’espace.

Afficher le pied de page