Observations

Centre de Données de la Physique des Plasmas

Le CDPP a été créé en 1998 par le CNES et l’INSU. Le Comité Scientifique Exécutif du CDPP du 2 Juin 2005 a précisé les orientations du CDPP selon trois axes principaux :

  • Données : poursuivre l'activité d'archivage pérenne des données obtenues par des expériences à participation françaises mais aussi (i) mettre à disposition des données récentes sur lesquelles se mobilise la communauté et (ii) les rendre facilement utilisables (extraction dans des formats standards)
  • Services : développer des Services à Valeur Ajoutée attractifs offrant économie de temps et d'énergie aux utilisateurs et favorisant un accroissement du retour scientifique de l'exploitation des données
  • Interopérabilité et Observatoires Virtuels (OV) : poursuite de l'investissement du CDPP dans le développement des standards et dans les projets d'OV à venir.
CDPP

Le CDPP poursuit ces objectifs depuis maintenant plus de 12 ans. Les faits marquants de son action peuvent être résumés ainsi:

  • expansion thématique à l'héliophysique, la planétologie et la météorologie de l'espace;
  • mise à disposition d'un service d'exploitation des données en ligne AMDA, qui fait référence (statistiques d’utilisation en hausse constante); extension de l’outil d’orbitographie 3DView qui permet maintenant de visualiser des données d’observation et de simulation ; développement de deux outils de propagation de perturbations solaires ; développement d’un outil de changement de coordonnées en physique spatiale
  • développement de l'interopérabilité, en particulier autour d'AMDA et de 3DView;
  • participation à plusieurs projets européens (FP7, H2020 ou ESA) visant à définir et construire les e-infrastructures européennes (EUROPLANET, HELIO, IMPEx, HELCATS);
  • participation au développement des standards de description des données (SPASE, IPDA, IVOA) et intégration de ces éléments dans les outils et services du CDPP ;
  • une utilisation significativement accrue du CDPP par la communauté scientifique qui se révèle par le nombre de publications mentionnant le CDPP (principalement AMDA).

L’Université et l’Observatoire de Paris sont partenaires du CDPP depuis la nouvelle convention de 2014.

Objectifs : archivage, mise à disposition et analyse des données de physique des plasmas spatiaux tels qu’observés par de nombreux satellites planétaires (environnements de la Terre, Mars, Vénus, Jupiter, …) et modélisés selon différents formalisme (modèles analytiques, MHD, hybrides).

Groupe thématique : PEPS

  • Responsable scientifique : Vincent Génot
  • Responsable technique : Myriam Bouchemit

Implication technique

Le CDPP est impliqué dans le développement informatique de logiciels scientifique, depuis la mise en place de l’infrastructure permettant l’hébergement des données, la description standardisée de ces dernières et les protocoles d’échanges associés, jusqu’aux interfaces (IHM) permettant l’application de méthodes d’analyse avancées discutées / mises au point avec les scientifiques concernés (relation avec le Comité des Utilisateurs).

Objectifs et planning

Mission : développement des outils d’analyse et accrétion de données (observations et modèles)

Planning 2019 :

  • Exploitation de la nouvelle version du logiciel AMDA
  • Mise en ligne de la base de données publiques Rosetta (en lien avec ESA/PSA)
  • Exploitation du logiciel 3DView dans sa version CST
  • Réalisation de l'ANR TEMPETE
  • Préparation à l’exploitation scientifique et la distribution des données de la mission Solar Orbiter (court terme) ; dont l’ouverture d’une version « privée » d’AMDA pour la gestion des données de test
  • Préparation à l’exploitation scientifique et la distribution des données de la mission JUICE (moyen terme)
  • Mise en place d’un prototype s’appuyant sur les techniques de Machine Learning. Le but étant essentiellement de présenter une « vue augmentée » à l’utilisateur (proposition d’événements, catalogues, …). Plusieurs cadres de développement vont être poursuivis (action labo, R&T CNES, stage, thèse).

Ressources complémentaires :

Afficher le pied de page