Grand Public

CHEMCAM

Chemcam

Credits : CNES/Sylvain Charrier

Derrière ce hublot ? Mars. Ou presque ... Dans les laboratoires de l’IRAP, ce caisson hermétique sert à comprendre les résultats de ChemCam. Cet instrument français vaporise, sur Mars, des roches à l’aide d’un laser pour les analyser. Le caisson abrite une réplique de ChemCam, baignant dans une atmosphère martienne reconstituée, qui effectue des tirs lasers sur des roches à la composition chimique parfaitement connue. Les chercheurs peuvent ainsi mieux comprendre les résultats de la « vraie » ChemCam, à 75 millions de km de là…
ChemCam est avec SAM un des deux instruments français installés à bord de Mars Curiosity, un rover de la NASA sur Mars depuis 4 ans

Afficher le pied de page