General Public

SPIRou

cnrs_20170013_0027

Janvier 2018 : Système de stabilisation d'image de SPIRou - CNRS

SpiRou

Système de stabilisation d'image de SPIRou (SpectroPolarimètre InfraRouge), en salle blanche. Il permet de corriger les mouvements dus à la turbulence atmosphérique et aux instabilités du télescope Canada-France-Hawaï (CFHT), dans lequel SPIRou sera installé. Il est intégré dans la partie basse du module polarimétrique Cassegrain.
SPIRou a été conçu pour détecter des exoplanètes jumelles de la Terre, habitables, dans les systèmes planétaires des étoiles naines rouges, voisines du Soleil. Il pourra aussi percer les mystères de la naissance des étoiles et des planètes, en observant pour la première fois des champs magnétiques des proto-étoiles âgées d'à peine quelques centaines de milliers d'années. SPIRou est composé d'un spectropolarimètre combiné à un vélocimètre de haute précision optimisé pour la détection par la méthode des vitesses radiales. Pour en savoir plus, allez voir le reste du reportage https://phototheque.cnrs.fr/reportage-298-1-1-0.html

11 avril 2017 : Visite de Presse à l'IRAP

Ce mardi 11 avril 2017 a eu lieu une visite de presse dans les locaux de l’institut de recherche en astrophysique et planétologie (IRAP). Les journalistes présents ont eu la possibilité de découvrir l’instrument dédié à la recherche d’exoplanètes, prénommé SPIRou. Il est actuellement en phase de validation technique et scientifique, avant son expédition définitive à Hawaï pour son installation sur le télescope TCFH. La visite s’est déroulée en présence de François Lignières, directeur adjoint de l’IRAP, de Jean-François Donati, chercheur à l’IRAP et responsable du projet, Zalpha Challita, ingénieure de recherche à l’OMP, de Driss Kouach, ingénieur de recherche à l’Observatoire Midi-Pyrénées (OMP), de Marielle Lacombe ingénieure de recherche à l’OMP.

Le dossier de presse de l'instrument SPIRou est disponible en téléchargement ci-après :

L'ensemble des clichés pris lors de cette visite de presse peut être consulté sur la Photothèque du CNES.

Afficher le pied de page