General Public

SuperCAM

"Mars 2020 : un hélicoptère sur Mars" - Futura Sciences

Le premier hélicoptère martien, vu ici le 14 février 2019 dans une salle blanche du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA  en Californie, effectuera dans deux ans un baptême de l'air historique sur la planète rouge, prouvant qu'il est possible d'y voler malgré son atmosphère plus de 100 fois moins dense que celle de notre planète. Après les rovers (mobiles) et les atterrisseurs (fixes), cantonnés au sol et incapables de surmonter certains obstacles, il ajoutera une nouvelle dimension à l'exploration robotique de Mars. 

Ayant volé avec succès dans un simulateur d'atmosphère martienne en début d'année, le drone-hélicoptère de 1,8 kg entre à présent dans sa dernière phase de test, a annoncé la Nasa. Il se rendra sur son terrain de jeu bien accroché sous le ventre du rover de la mission Mars 2020. Des places sont d'ailleurs disponibles à ses côtés pour plus d'un million de personnes, du moins sous forme de noms gravés sur des puces transportées par le rover, dont la construction se poursuit au JPL et peut même être suivie en direct ! Pour obtenir sa carte d’embarquement, il suffit de remplir le formulaire prévu à cet effet ici. La sonde spatiale chargée d'acheminer tout ce petit monde lors d'un voyage interplanétaire de sept mois est déjà prête. Décollage prévu en juillet 2020 depuis la mythique base Cap Canaveral en Floride, en vue d'un atterrissage en février 2021 dans le cratère Jezero.

5b36fcf5ff_50151128_mars-2020-helicoptere

L’hélicoptère de la mission Mars 2020 le 14 février 2019 au Jet Propulsion Laboratory (JPL), en Californie. © Nasa/JPL-Caltech

"Mission Mars 2020" : la caméra laser toulousaine est prête pour l'exploration de Mars

SuperCam2

Now Mars 2020 Can Phone Home

Mars 2020 engineers and technicians prepare the high-gain antenna for installation on the rover's equipment deck. The antenna is articulated so it can point directly at Earth to uplink or downlink data. Lire l'article de presse ...

pia23193-16

Taking Mars 2020 Integration Head-on

pia-23163-16

A member of NASA's Mars 2020 project checks connections between the spacecraft's back shell and cruise stage. The image was taken on March 26, 2019, in the Spacecraft Assembly Facility's High Bay 1 clean room at NASA's Jet Propulsion Laboratory, in Pasadena, California. During the mission's voyage to Mars, the cruise stage houses the hardware that steers and provides power to the spacecraft. The back shell, along with the heatshield (not pictured), protects the 2020 rover and the sky crane landing system during Mars atmospheric entry.

NASA : Next Mars Rover Will Have 23 'Eyes'

cameras_mainb2-16

A selection of the 23 cameras on NASA's 2020 Mars rover. Many are improved versions of the cameras on the Curiosity rover, with a few new additions as well. Credits: NASA/JPL-Caltech

CNRS Images : Reportage à l'IRAP

Ci-après figurent quelques photos issues d'un reportage effectué par le CNRS Images à l'IRAP - à paraître au sein de CNRS LeJournal :

17240364_1421140601262131_8525885704176850886_o

La salle d’intégration sous protection planétaire (c'est-à-dire sous condition extra propre) du modèle de qualification de l’instrument SuperCam prévu pour équiper un rover envoyé sur Mars en 2020

   
   
17218742_1421140521262139_5698339323877995055_o

Préparation de météorites utilisées pour confirmer la composition chimique de la météorite Egg Rock trouvé et analysé sur Mars

   
   
17310989_1421140544595470_7612617275176382735_o

Inspection du jumeau (le modèle de qualification) de l’instrument ChemCam qui équipe le rover #Curiosity envoyé sur #Mars. Il est plaqué or pour des questions d’échange thermique car il peut faire jusqu’à -130°C sur la planète rouge

Afficher le pied de page