IRAP > General Public > Press Releases > Solar Orbiter

General Public

Solar Orbiter

Ci-après figurent divers articles de presse relatifs à la mission Solar Orbiter à laquelle les personnels de l'IRAP contribuent :

SolarOrbiter_illustration

Solar Orbiter exploring the Sun's realm. Copyright: ESA/AOES

28 octobre 2019 : "Solar Orbiter est prêt pour le départ" - CNES

La mission Solar Orbiter de l'ESA a terminé sa campagne d'essais en Europe et est maintenant prête pour son voyage vers Cap Canaveral le 31 octobre, pour un lancement début février 2020. Lire l'article de presse ...

23 octobre 2019 : "La sonde Solar Orbiter, qui étudiera le Soleil de près, est sur le départ" - Futura Sciences

La sonde européenne Solar Orbiter, qui va aller étudier le Soleil, s'apprête à quitter le centre d'essais IABG, près de Munich. Construite par Airbus, cette sonde sera lancée en février 2020 depuis Cap Canaveral, en Floride. Pour réaliser sa mission, le satellite devra s'approcher au plus près du Soleil, comme aucune autre sonde européenne ne l'a jamais fait. Lire l'article de presse ...

7 octobre 2019 : "Dernier regard sur le satellite européen Solar Orbiter" - ESA

Le nouvel explorateur solaire de l’ESA quittera bientôt l’Europe. Les derniers préparatifs du lancement débuteront en novembre à Cap Canaveral, en Floride (États-Unis). Lire l'article de presse ...

30 janvier 2018 : "Cette roue porte-filtres va s'approcher au plus près du Soleil" - CNES

Elle est un composant du satellite européen Solar Orbiter. Lancement prévu en 2020. Lire l'article de presse ...

19 juin 2017 : "La mise à l’épreuve des antennes de Solar Orbiter se poursuit" - CNES

Le satellite Solar Orbiter de l’ESA est conçu pour aller étudier le Soleil plus près qu’il ne l’a jamais été : 42 millions de kilomètres, soit 60 rayons solaires. Le CNES supervise les tests nécessaires à trois de ses futures antennes. Lire l'article de presse ...

14 juin 2017 : "Jamais le soleil n’aura été approché de si près et l’un des «passagers» viendra de Toulouse" - 20minutes

Il part au soleil mais pas pour des vacances. Un « anémomètre » un peu particulier a quitté Toulouse ce mardi pour un centre technique de l' Agence spatiale européenne. Le début d’un long voyage pour cet instrument « pas plus grand qu’une boîte à chaussures » puisqu’il arrivera d’ici deux ans tout près du soleil (à 45 millions de kilomètres tout de même), à la plus courte distance jamais atteinte jusqu’ici. Baptisé PAS (pour Proton-Alfa Sensor), ce bijou de technologie, fabriqué et conçu dans les laboratoires de l’Institut de recherche en astrophysique et planétologie (Cnes-CNRS- Université Paul-Sabatier), sera embarqué à bord de la sonde Solar Orbiter. Lire l'article de presse ...

11 juin 2017 : "Espace. Un instrument de Toulouse va aller étudier de (très) près le vent… sur le Soleil !" - ActuToulouse

Les scientifiques partent à l’assaut du Soleil… Les équipes de l’Institut de recherche en astrophysique et planétologie (IRAP) de Toulouse, qui impliquent des chercheurs du CNES, du CNRS et de l’Université Paul-Sabatier, vont livrer mardi 13 juin 2017 à l’Agence spatiale européenne (ESA) un important instrument de mesure. Lire l'article de presse ...

Afficher le pied de page