General Public

ATHENA

Ci-après figurent quelques-uns des articles de presse relatifs à la mission ATHENA à laquelle concourent les personnels de l'IRAP :

0601305457891-web-tete

18 juin 2019 : "Les chercheurs toulousains se préparent pour la chasse aux trous noirs" - ToulEco

Les scientifiques toulousains de l’Irap ont reçu le feu vert de l’Agence spatiale européenne pour travailler sur un spectromètre de dernière génération. Cet instrument est la pièce maîtresse du futur télescope Athena, chasseur de trous noirs, qui sera lancé en 2031. Lire l'article de presse ...

28 mai 2019 : "Le CNES et le CNRS vont révolutionner l'étude des trous noirs" - Les Echos

Pour comprendre la formation de l'univers, l'Institut de recherche en astrophysique et planétologie (Irap) , rattaché au CNRS et à l'université Toulouse-III, et le CNES vont concevoir un spectromètre révolutionnaire pour étudier les trous noirs, les amas de galaxies et les explosions d'étoiles. Appelé X-IFU (X-ray Integral Field Unit), ce sera l'instrument phare du futur télescope spatial Athena, lancé à la fin 2031 par Ariane 6. Après quatre ans d'études, l'Agence spatiale européenne (ESA) et le CNES ont confirmé la faisabilité de cet instrument complexe capable de mesurer très précisément l'énergie des rayons X provenant de l'univers chaud des amas de galaxies. Il sera conçu par 220 ingénieurs et chercheurs de 50 laboratoires de 13 pays, sous la responsabilité scientifique de l'Irap et la maîtrise d'oeuvre du CNES. Lire l'article de presse ...

25 mai 2019 : "Le télescope spatial Athena X va révolutionner notre connaissance de l'univers" - Futura Sciences

Le futur observatoire spatial X de l'agence spatiale européenne sera lancé au début des années 2030. Il embarquera X-ray Integral Field Unit, un instrument révolutionnaire qui a nécessité une étude de faisabilité pour s'assurer d'être en mesure de pouvoir le réaliser. Cette étude s'est conclue positivement ouvrant la voie à un instrument qui promet des avancées majeures dans le domaine de l'astrophysique des hautes énergies. Lire l'article de presse ...

22 mai 2019 : "Feu vert pour X-IFU, l'instrument qui va révolutionner nos connaissances sur l'Univers" - 20 minutes

Après quatre ans d’études, le feu vert vient d’être donné au projet X-IFU. Ce spectromètre va permettre d’étudier trous noirs et amas de galaxies et de mieux comprendre comment s’est formé l’Univers. Lire l'article de presse ...

22 mai 2019 : "Athena X-IFU, le futur observatoire spatial" - Les Curionautes

Le futur télescope de l’Agence Spatiale Européenne (ESA), Athena X-IFU, observera notre univers dès 2031. Lire l'article de presse ...

21 mai 2019 : "Toulouse, épicentre du futur spectromètre capteur de trous noirs" - La Dépêche du Midi

Désormais, c’est à l’Institut de recherche en astrophysique et planétologie (Irap – OMP) de Toulouse que vont se jouer les observations de demain. Les astrophysiciens toulousains sont partie prenante du projet, dont la faisabilité est avérée, du spectromètre X-IFU, l’instrument phare du futur télescope spatial Athena qui sera amené à capter les rayons X. Son lancement est prévu aux alentours de 2030, ont expliqué, hier, les spécialistes : dont Didier Barret, responsable scientifique du projet X-IFU, qui dirige avec le Cnes un consortium international regroupant treize pays (220 ingénieur·es et chercheur·es de 50 laboratoires) qui s’engagent à développer cet instrument unique au monde. Comprendre le phénomène est tout autre. Lire l'article de presse ...

21 mai 2019 : "Toulouse : Un instrument pour découvrir les trous noirs et comprendre l’Univers" - Toulouse FM

Les scientifiques toulousains à la pointe de la technologie dans le domaine spatial. D’ici 2032 l’instrument Athena X-IFU sera envoyé dans l’espace afin d’en savoir plus sur notre Univers. Il permettra de comprendre notamment l’évolution et la formation des trous noirs. Lire l'article de presse ...

20 mai 2019 : "Athena X-IFU : le futur chasseur de trous noirs sera toulousain" - Le Journal toulousain

Un outil révolutionnaire verra le jour à Toulouse. Des dizaines d’ingénieurs vont se consacrer durant les 10 prochaines années à développer une technologie inédite pour décrypter les secrets les mieux gardés de l’Univers : le spectromètre X-IFU. Il sera propulsé dans l’espace au début des années 2030, à bord de l’observatoire européen Athena. Lire l'article de presse ...

Mai 2015 : "Un instrument hors norme pour sonder l'univers extrême" - Exploreur n°1

Le spectromètre X-IFU décollera en 2028 à bord de l’observatoire spatial européen Athena. Objectif : étudier au plus près les galaxies et les trous noirs les plus anciens. Aux commandes du projet qui démarre : les chercheurs de l’IRAP et le Centre Spatial de Toulouse du CNES ... Cet article de presse figure en tête du premier numéro du magazine Exploreur, conçu et publié par l'Université fédérale de Toulouse :

Afficher le pied de page