IRAP > Emploi et Formation > Page des doctorants > Les doctorants de l'IRAP > Détails sur les thèses > Thèses 2014 > Etude des propriétés et de l’origine du vent solaire lent

Emploi et Formation

Etude des propriétés et de l’origine du vent solaire lent

Doctorant : SANCHEZ-DIAZ Eduardo

Directeur : LAVRAUD Benoit

Début de thèse : Novembre 2014

Groupe thématique :  PEPS

Les objectifs de la thèse sont (1) d’étudier les propriétés du vent solaire lent, et (2) d’identifier l’origine de ce vent dans la couronne solaire. Ces questions en physique solaire et héliosphèrique constituent des objectifs majeurs des missions spatiales actuelles: STEREO, ACE et WIND. Il existe plusieurs théories sur l’origine de ce vent impliquant des processus physiques très différents, notamment des mécanismes de chauffage du plasma (interactions ondes-particules, reconnexion magnétique) ainsi que des mécanismes de frottement entre le vent solaire rapide et le vent lent. Le vent solaire lent est aussi très variable et contient des structures transitoires dont l’origine est aussi peu comprise. La source de cette variabilité sera analysée en combinant l’imagerie héliosphèrique aux mesures in situ pour identifier les régions sources de ces structures transitoires, leur propriétés et leur évolution dans le milieu interplanétaire. La structure à petite échelle du vent lent sera aussi analysée en utilisant les données magnétiques combinées aux données d’électrons suprathermiques mesurées par l’instrument SWEA de l’IRAP embarqué sur STEREO. Une comparaison sera effectuée entre la structure du vent lent mesurée in situ et la dynamique des éléments magnétiques observée sur la surface du Soleil par les images de haute résolution obtenues par l’Observatoire de Dynamique Solaire. 

Afficher le pied de page